L'équation était simple pour le Barça, elle est devenue très compliquée. Incapable d'inscrire le moindre but en deux matchs face au Benfica Lisbonne, les Catalans ne sont pas arrivés à faire la différence ce mardi soir au Camp Nou pour le compte de cette cinquième journée du groupe E (0-0). Résultats des courses : le Barça reste deuxième de la poule deux points devant les Lisboètes, mais les hommes de Xavi devront aller s'imposer sur la pelouse du leader déjà qualifié, le Bayen Munich, pour s'assurer une qualification en huitième de finale. Et encore, la pilule aurait pu être encore plus difficile à avaler pour les Culés étant donné l'énorme occasion manquée par Haris Seferovic durant le temps additionnel...
Ce sera assurément l'une des images de ce premier tour de la Ligue des Champions 2021-2022 : Jorge Jesus, les genoux plantés dans la pelouse du Camp Nou avant de s'allonger de dépit devant l'incroyable manqué de Haris Seferovic. À la 93e minute de jeu, l'international suisse a eu la balle de match au Camp Nou au moment de se présenter seul devant Marc-André Ter Stegen. L'attaquant a feinté le gardien allemand d'une habile pichenette, avant de se retrouver seul face au but. Il aurait pu décaler son compatriote Darwin Nunez à droite, mais il a préféré tirer, obnubilé par le but. Raté. Avec ce tir à côté du but, l'avant-centre a permis au Barça de conserver sa deuxième place du groupe avant la dernière journée. Une action qui vaudra peut-être très cher au moment de faire les comptes finaux.
Ballon d'Or
Putellas, le bouquet final
IL Y A 21 HEURES

L'énorme raté de Seferovic sauve le Barça

Pour sa première en C1 comme entraîneur principal du FC Barcelone, Xavi Hernandez avait très gros à jouer. Une victoire, et le Barça s'assurait une place parmi les seize huitièmes de finalistes. Dès lors, les Barcelonais se sont mis rapidement dans le match en évitant de prendre l'eau comme au match aller à Lisbonne. Malheureusement pour l'équipe blaugrana, les tirs ont globalement manqué de précision pour inquiéter l'impassable Odysséas Vlachodímos. Dans un premier temps, Ronald Araujo (12e), Memphis Depay (15e) et Gavi (26e) n'ont pas trouvé le cadre.
Même si Jordi Alba a sollicité Vlachodímos (27e) , le principal danger du Barça en première période s'est nommé Yusuf Demir. Le produit de la Masia a tenté une première fois sa chance (7e) avant de trouver la barre de Vlachodímos (43e). Entre temps, Roman Yaremchuk a failli ouvrir le score d'une puissante tête sur corner, mais Ter Stegen a sauvé le Barça (34e) et Otamendi a cru inscrire le premier but du match mais le ballon était sorti du terrain au préalable (35e).
En deuxième période, les entrées de Taarabt et Nunez ont donné le tournis à la défense catalane (64e), tandis que l'entrant Seferovic aurait pu donner le coup de grâce. Mais de son côté, Xavi a aussi offert l'opportunité à Ousmane Dembélé de montrer ses talents de dynamiteur. Une chance que l'international tricolore a saisi, permettant à Frenkie De Jong de placer une tête que Vlachodímos a claqué au-dessus de sa cage (68e). En fin de match, Araujo a cru donner la victoire au Barça (84e) mais l'international uruguayen était en position de hors-jeu. En fin de compte, le Barça va devoir gagner à Munich ou espérer une contre-performance lisboète à domicile contre le Dynamo Kiev. Loin d'être perdu d'avance, mais...
Transferts
Les 6 infos mercato qui vous ont échappé lundi
HIER À 17:01
Liga
Merci Memphis : le Barça gagne sur le gong à Villarreal
27/11/2021 À 22:09