La Juve confirme son regain de forme. Opposée à une équipe de Chelsea contre laquelle elle n’aurait sans doute pas su lutter il y a encore quelques semaines, la Vieille Dame est parvenue à s’imposer sur la plus petite des marges (1-0). Le champion d’Europe en titre, sans idée directrice au Juventus Stadium, a pris une leçon tactique et a cédé au retour des vestiaires, face à Federico Chiesa. L’air de rien, les Blues de Thomas Tuchel enchaînent une deuxième défaite de rang, toutes compétitions confondues, à l’issue de chocs où ils étaient particulièrement attendus.
Où sont passés les séduisants Blues qui se sont hissés sur le toit de l’Europe il y a quelques mois ? Une chose est sûre : ils n’étaient pas au Juventus Stadium, à l'occasion de la deuxième journée de la Ligue des champions. Les Londoniens ont pourtant réalisé une bonne entame, face à une Vieille Dame encore un peu en rodage, mais à l’orgueil toujours aussi présent. À force d’enchaîner les passes sans se montrer vraiment dangereux, les hommes de Thomas Tuchel se sont installés dans un faux rythme. Et les Italiens en ont profité pour jouer crânement leur chance sur des contres tranchants.
Premier League
7-0 : sans Lukaku ni Werner, la machine Chelsea broie Norwich et garde les commandes
IL Y A 4 HEURES

Verratti sentinelle, la trouvaille de Pochettino qui change tout

Chelsea inoffensif face à une Juve trop expérimentée

La punition est arrivée dès l’entame de la seconde période, sur une action lumineuse de la part des Bianconeri, qui ont peu à peu gagné en confiance. D’une subtile déviation de la tête, Adrien Rabiot, impeccable ce mercredi soir, a lancé Federico Bernardeschi, passeur décisif pour Chiesa, l’autre Federico (1-0, 46e). On ne jouait que depuis 10 secondes dans le deuxième acte, mais Chelsea avait semble-t-il encore la tête aux vestiaires.
Dans cette rencontre où ils ont donné l’illusion d’une domination, les Blues ont été trop inoffensifs, sinon imprécis devant le but. Tandis que Romelu Lukaku n’a pas eu l’impact de ces dernières semaines face à la défense intelligente de Leonardo Bonucci, entre autres. La Juventus Turin aurait même mérité de doubler la mise, si Bernardeschi n’avait pas fait montre de maladresse sur un bon centre de Juan Cuadrado, après une bonne orientation de Rabiot, encore lui (64e).
Ce résultat confirme que Chelsea voyage toujours aussi mal en Italie, avec un cinquième déplacement conclu par une défaite en Ligue des champions. Elle vient ponctuer une bien sale semaine après une autre leçon en championnat, infligée par Manchester City à domicile (0-1). Au classement du groupe H, la Vieille Dame en profite pour s’emparer de la tête.

"L’association la plus alléchante devant, c’est Mbappé-Messi"

Ligue des champions
Tarif maison : La Juve enchaîne face au Zenit
20/10/2021 À 20:54
Ligue des champions
Lukaku touché à la cheville et absent "quelques jours" selon Tuchel
20/10/2021 À 20:04