Lille peut clairement rêver des huitièmes de finale. Ce mardi soir, le LOSC a battu le Red Bull Salzbourg (1-0), lors de la cinquième et avant-dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve d'Ascq, le but de Jonathan David a donc suffi (31e). Avec ce deuxième succès consécutif dans la compétition, les Dogues s'emparent de la tête du groupe G et joueront leur avenir européen le mercredi 8 décembre (21h), sur la pelouse de Wolfsbourg.
C'est l'homme en forme de ce début de saison, côté lillois. Jonathan David, meilleur buteur de Ligue 1 avec déjà dix réalisations, a doublé son total en Ligue des champions. Après un gros travail de Burak Yilmaz et malgré la tentative de relance de Andreas Ulmer, le ballon est revenu dans les pieds de l'attaquant canadien, qui a conclu du gauche (31e, 1-0). L'avant-centre a désormais marqué douze buts cette saison, toutes compétitions confondues. Seul Erling Haaland (treize) en a marqué davantage parmi les joueurs nés en 2000 ou après, dans le top 5 européen.
Ligue 1
"Un match de merde sur une pelouse de merde" : Soupe à la grimace au LOSC
27/11/2021 À 19:49
A l'occasion du Black Friday, bénéficiez d'une offre exceptionnelle pour vous abonner à Eurosport : 29,99 euros la première année, au lieu de 69,99 euros, soit 57 % de réduction

Lille surfe sur sa dynamique

Mais au-delà de cette réalisation de son meilleur buteur, Lille, qui aurait pu doubler la mise si la tentative de Jonathan Bamba n'avait pas été repoussée, sur sa ligne, par Maximilian Wöber (74e), a surtout montré une vraie solidarité, notamment défensivement. Indispensable pour empêcher le Red Bull Salzbourg de pouvoir s'exprimer comme il a si l'habitude de faire.
Les champions d'Autriche en titre ont été particulièrement brouillons devant et leur meilleur buteur dans la compétition, Karim Adeyemi (trois réalisations), n'a jamais eu l'opportunité de s'exprimer. A ses côtés, ce sont Ulmer (11e) puis Wöber, sur coup-franc (62e), qui ont trouvé le cadre, mais, à chaque fois, Ivo Grbic n'a pas eu à réellement s'employer.

Xeka et Bamba suspendus contre Wolfsburg

En cas de succès, les "Bullen" auraient alors été qualifiés pour les huitièmes de finale. Finalement, ce sont donc les Lillois qui se retrouvent désormais en meilleure position. Si le travail devra se finir en Allemagne à Wolfsburg, les hommes de Jocelyn Gourvennec s'y rendront sans Xeka ni Jonathan Bamba, suspendus après avoir reçu un nouveau carton jaune.
Lille a obtenu son premier succès à domicile en Ligue des champions depuis le 17 octobre 2006 (3-1 contre l'AEK Athènes). C’est d'ailleurs son tout premier succès dans cette compétition au stade Pierre-Mauroy, en neuf rencontres. Une victoire qui va forcément compter pour des Dogues désireux de disputer un nouveau huitième de finale de Ligue des champions, après 2007.
Ligue 1
Lille se rate encore
27/11/2021 À 17:58
Ligue 1
Défense passoire et money-time fatal : pourquoi Lille y arrive en C1 et pas en L1
26/11/2021 À 22:46