Quand Lionel Messi prend la parole, c'est toujours un événement. Interrogé par France Football, l'Argentin a abordé de nombreux sujets, de son été à émotions, à son départ du FC Barcelone jusqu'à son arrivée à Paris. Depuis ce jour, l'homme aux six Ballons d'Or, encore nommé dans les 30 cette année, s'efforce de prendre ses marques dans sa nouvelle vie et avec ses nouveaux coéquipiers. Construire un collectif, c'est le "grand défi" du PSG selon lui. Condition sine qua non pour atteindre l'objectif suprême : la Ligue des champions.
"Les projecteurs sont braqués sur le Paris-SG, mais il y a d'autres équipes très fortes, nuance un Messi qui cite Chelsea, les deux Manchester, le Real, le Bayern et même l'Inter mais pas le FC Barcelone. [...] On a de grandes individualités, mais on doit encore apprendre à bien se connaître pour former une équipe. Pour gagner des titres importants, il faut jouer en équipe. C'est ce qui me fait dire qu'on est encore un cran en retrait par rapport à tous ces clubs." Face à Manchester City, fin septembre, tout ne fut pas parfait mais Paris a livré une prestation solide, de celles sur lesquelles il peut bâtir. Et Messi a marqué un but splendide.
Ligue des champions
Scénarios dingues, L1 déprimante : les tops et flops de la 3e journée
21/10/2021 À 08:09
Suivez une année complète de sport et d’événements sur Eurosport pour 69,99 euros !

"Mbappé parle paraitement espagnol"

Ce jour-là, ni Neymar, en difficulté en ce début de saison, ni Kylian Mbappé n'avaient marqué. La "MNM" est le trio d'attaque le plus effrayant d'Europe actuellement Messi, qui a connu la "MSN" au Barça, autre trident magnifique, s'est permis de les comparer. "Luis (Suarez) et Kylian sont des joueurs très différents. Luis est un pur numéro 9, un attaquant de pointe, qui est particulièrement performant dans la surface et qui a l'habitude d'inscrire énormément de buts. Kylian, lui, aime toucher davantage le ballon." Mis dans un rôle de numéro 9, le Francilien va devoir, un peu, faire évoluer son jeu mais Messi sait que lui et son coéquipier trouveront la bonne manière de faire : "Plus on va passer de temps ensemble, dans le vestiaire et sur le terrain, mieux on va se connaître et être performants."
Leur relation est bien aidée par une petite particularité qu'a découvert Messi chez Mbappé, qui, on le sait, vise un départ au Real Madrid en fin de saison. "Kylian parle parfaitement espagnol". "On a de bons échanges en dehors du terrain. Ça rend les choses plus simples. Maintenant, cela fait peu de temps que je suis arrivé, il est encore un peu tôt pour tirer des conclusions. Mais je suis certain que ça va bien marcher." Réponse dans les plus grands matches et donc au printemps que ça comptera vraiment, notamment en Ligue des champions.
Ligue des champions
Gourvennec : "On a manqué un peu de folie"
20/10/2021 À 22:31
Ligue des champions
"On est vivant, on n'abandonne jamais" : Ronaldo est habité d'une mission
20/10/2021 À 22:24