Le FC Porto enfonce l'AC Milan. Ce mardi soir, les Dragons ont battu les Rossoneri, sur la plus petite des marges (1-0), lors de la troisième journée de la phase de poules de la Ligue des champions. A l'Estadio do Dragao, le but de Luiz Dias (65e) a donc été suffisant. Grâce à cette première victoire dans la compétition cette saison, le FC Porto, qui reste malgré tout troisième du groupe B, recolle à l'Atlético de Madrid, battu par Liverpool (2-3). De son côté, l'AC Milan reste bon dernier, avec cette troisième défaite en autant de rencontres déjà disputées.
Le film du match
Pour la toute première fois de son histoire, l'AC Milan a donc perdu ses trois premiers matches lors d'une phase de groupes de Ligue des champions. Pour cette nouvelle sortie, les hommes de Stefano Pioli ont été handicapés par un nombre incalculable d'absents. Brahim Diaz, Alessandro Florenzi, Theo Hernandez, Franck Kessié, Mike Maignan, Junior Messias ou encore Ante Rebic manquaient à l'appel. Au coup d'envoi, on retrouvait donc, du côté de l'AC Milan, certains joueurs présents dans le onze titulaire, mais qui n'avaient pas forcément l'habitude de jouer ensemble.
Serie A
Pourquoi Milan a pris l'accent français ces dernières années
17/01/2022 À 21:49
Suivez une année complète de sport et d’événements sur Eurosport pour 69,99 euros !

Giroud a été le seul à cadrer pour l'AC Milan

Les Rossoneri ont souffert du début jusqu'à la fin de cette rencontre, pris à la gorge par des adversaires, bien plus entreprenants. Une large domination symbolisée par un homme en particulier. Luis Diaz, après avoir rapidement trouvé le poteau (5e), a fini par marquer le petit but qu'il fallait, d'une frappe du pied droit (65e, 1-0). Les Dragons ont tiré 20 fois au but, mais, hormis la réalisation de leur numéro 7, ils n'ont cadré qu'une deuxième fois, par l'intermédiaire de Pepe (14e).
Grâce à leur vivacité et à leur jeu en une touche de balle, les hommes de Sergio Conceicao se sont très souvent, et surtout très rapidement, retrouvés dans la surface de réparation adverse, acculant alors les Milanais sur leur but. Offensivement, l'AC Milan n'a rien montré ou presque, passant clairement la majeure partie du temps dans ses 18 derniers mètres, tout en ayant d'ailleurs bien du mal à en sortir. Sa première frappe, sur ses trois obtenues, n'est intervenue qu'à la 43eme minute de jeu, mais Olivier Giroud, titularisé alors que Zlatan Ibrahimovic a débuté sur le banc, a trouvé les gants de Diogo Costa, sur une tête.
Deuxième et toujours invaincu en Serie A, l'AC Milan, qui n'avait plus joué la C1 depuis la saison 2013-14 avant cette année, montre donc un tout autre visage en Ligue des champions, depuis l'entame de cette nouvelle campagne. Un visage bien inquiétant, alors que les huitièmes de finale s'éloignent clairement de plus en plus. A moins d'un premier sursaut d'orgueil, le 3 novembre prochain (18h45), face au FC Porto.
Serie A
L'AC Milan punie sur le gong, Naples engrange
17/01/2022 À 19:27
Transferts
Spiderman, Real à 11 ans et "Superclasico" : Alvarez, inclassable et convoité
12/01/2022 À 18:19