Sans surprise, Manchester City a fait le boulot à l’Etihad Stadium en prenant facilement le dessus sur Bruges (4-1). Rapidement menés 1-0 après un but de Foden (15e), les Belges ont toutefois fait douter les Citizens en profitant d’un but contre son camp de Stones pour égaliser dans la foulée (17e). Semblant perturbée, l’équipe de Guardiola a dû attendre la seconde période pour reprendre sa marche en avant grâce à Mahrez (54e), Sterling (72e) et Jésus (92e). Avec trois succès en quatre journées, Manchester City est désormais leader du groupe A avec un point d’avance sur le Paris Saint-Germain accroché à Leipzig (2-2). Lors de la prochaine journée, Manchester City recevra le PSG le 24 novembre.
Le film du match
Quiconque a regardé simplement le début de ce match n’est sans doute pas surpris par l'ampleur du score final tant la domination des Citizens a été territoriale dès les premières minutes. D’ailleurs, juste après un tir enroulé de Cancelo sur le poteau (14e), Foden a ouvert logiquement le score (15e). Le coup d’envoi d’un festival ? Au contraire, deux minutes après, Stones a marqué contre son camp et le match a alors changé complètement de physionomie. L’équipe de Guardiola est devenue incapable de créer du danger, à l’image d’un Grealish transparent.
Premier League
City, une frayeur mais l'essentiel est là
15/05/2022 À 14:53

Un frisson et puis la maîtrise

Ce scénario-surprise n’a pas résisté au quart d’heure de repos. Revenu gonflés à bloc par Pep Guardiola, les Citizens ont repris leur marche en avant, privant complètement leurs adversaires de ballon. Servi sur un plateau par Cancelo, Mahrez a remis les siens sur la voie royale (54e). Cette fois, la rencontre ne changeait pas d’âme. Au contraire, Bruges était à la limite de la rupture sur chaque accélération adverse. Sauf peut-être sur celle d’un Grealish toujours autant en dedans.
En toute logique, le coaching de Guardiola a fini de faire exploser les Belges. Comment pouvait-il en être autrement quand l’Espagnol est en mesure d’utiliser comme jokers de luxe des joueurs du talent de Sterling, De Bruyne ou Jesus ? Auteur du 3-1 quelques instants après son entrée sur la pelouse (72e), Sterling laissait finalement le soin à Jesus de clore la marque dans le temps additionnel (92e) sur un service de Cancelo, auteur de sa troisième passe décisive de la soirée. Excellent d'un bout à l'autre de la rencontre, le Portugais a clairement été l'homme du match. Auparavant, Mignolet, ancien portier de Liverpool, avait réussi quelques exploits pour empêcher les siens de couler, notamment face au jeune Palmer (19 ans), auteur d'une entrée en jeu tonitruante.
Battu le week-end dernier en Premier League par Crystal Palace (0-2), Manchester City s’est rassuré avant son derby à Old Trafford samedi contre Manchester United. Mieux, les Skyblues profitent du faux pas du Paris Saint-Germain à Leipzig pour s’emparer des commandes de ce groupe A.
Premier League
Un peu moins de passes, beaucoup plus de buts : de Bruyne en pleine métamorphose
14/05/2022 À 17:03
Premier League
Haaland va-t-il tuer le suspense en Angleterre ? "Cela peut briser le duopole City-Liverpool"
12/05/2022 À 12:04