A sa place, on attendait plus Kylian Mbappé, Neymar ou encore Lionel Messi. Ou même Arkadiusz Milik et Wissam Ben Yedder. Mais non, celui qui caracole en tête du classement des buteurs en L1 s'appelle Jonathan David. Avec 10 réalisations en 14 petits matches de L1, le Canadien impressionne. Le voilà avec 21 buts en championnat au compteur en 2021. Et on pourrait ajouter à ces chiffres séduisants sa réalisation en Ligue des champions face à Séville pour faire gonfler encore un peu plus ses statistiques. Des stats qui ne passent pas inaperçues. Forcément. En L1 mais aussi en Europe.
Son nom est ainsi déjà évoqué en Italie du côté de l'Inter Milan. Cependant, le club lombard ne sera assurément pas le seul au portillon lors des prochains mercatos. Surtout l'été prochain quand la formation nordiste risque d'être tenté de le lâcher si une offre à la hauteur de ses attentes arrive sur le bureau d'Olivier Letang, le président du club. "Il partira à un moment donné de Lille. A 21 ans, quand on performe comme ça, il y aura des clubs plus importants qui viendront le chercher", a d'ailleurs reconnu Jocelyn Gourvennec son entraîneur sur BeIn Sport ce weekend.
Ligue 1
Le Stade Rennais stoppé, Lille relancé
01/12/2021 À 21:55

Un joueur qui coche toutes les cases

Séduit par son attaquant qui "travaille pour l'équipe", possède "la capacité à beaucoup courir" et montre "un sang-froid diabolique dans la surface", Gourvennec glisse même : "Quand vous avez des joueurs collectifs comme Jona', ça n'a pas de prix". Alors justement, combien vaut un joueur qui s'illustre comme Jonathan David, qui avait été la recrue la plus chère dans l'histoire du LOSC (27 millions d'euros) en 2020 quand le LOSC avait été le chercher pour pallier le départ de l'étonnant Victor Osimhen ?
Ce n'est pas forcément facile d'y voir clair. Et ce n'est pas lié au talent du natif de Brooklyn. En juin dernier, dans son classement, le CIES l'avait ainsi évalué à 52.3 millions d'euros. Au même moment, Transfermark, autre référence en la matière, le situait plus à 35 millions. Une belle différence. Et depuis, la donne a forcément évolué tant l'attaquant des Dogues s'illustre. Mais jusqu'à quel montant ?
La difficulté, c'est que le marché n'est plus le même aujourd'hui
Pour Jean-Michel Vandamme - qui est revenu au LOSC ces derniers mois pour s'occuper de la formation lilloise -, David coche en tout cas toutes les cases pour faire grimper les montants alors que l'ancien co-meilleur buteur du championnat belge a déjà démontré sa capacité à évoluer dans différents univers tout en restant efficace. "Je le connais bien depuis son passage en Belgique. Et c'est un joueur monstrueux, nous explique l'ancien directeur sportif de Lille passé par le FC Bruges. C'est un garçon sérieux, appliqué, professionnel. Il s'adapte en plus facilement dans un groupe, parle plusieurs langues. Et sur le terrain, il est intelligent dans le jeu, a des déplacements exceptionnels et est efficace devant le but. Ça fait beaucoup".
Séduit aussi par ses performances en Ligue des champions cette saison – une compétition qui compte aux yeux des grands clubs toujours rassurés quand un joueur démontre sa capacité à s'en sortir dans la compétition reine -, Laurent Schmitt, agent sportif et fin connaisseur du marché, trace le même sillon. "C'est un achat cher qui générera un gain financier. C'est la marque de fabrique de Luis Campos. Même s'il a représenté un investissement conséquent, son niveau sportif fait qu'il va générer une plus-value conséquente", lance l'agent breton.

Jonathan David buteur avec le LOSC

Crédit: Getty Images

S'il continue à faire la saison qu'il réalise et garde ce rythme…
Alors, faut-il s'attendre à le voir faire sauter la banque dans quelques mois ? Surtout que Lille est en position de force alors qu'il est sous contrat jusqu'en juin 2025. Laurent Schmitt met un bémol. Et non des moindres. La pandémie du Covid-19, qui a rebattu les cartes sur le marché des transferts. "La difficulté, c'est que le marché n'est plus le même aujourd'hui", lance Schmitt. Touchés par la crise, les clubs n'ont plus forcément les mêmes moyens, même si cela n'a pas empêché certains de faire des folies l'été dernier notamment de l'autre côté de la Manche.
Jean-Michel Vandamme est d'ailleurs persuadé que cela ne sera pas un souci avec un buteur comme David, qui a encore tant d'années devant lui. "Je ne sais pas combien il peut être acheté et si le LOSC veut le vendre car ce n'est pas mon domaine mais je ne peux pas penser que le Covid puisse ralentir son évolution, lance l'homme qui a découvert Eden Hazard au LOSC. Il peut être vendu au minimum du double de ce qu'il a été acheté. Et je suis gentil. Car pour moi, c'est un joueur qui peut s'imposer en Angleterre, en Allemagne. Dans tous les championnats majeurs. S'il continue à faire la saison qu'il réalise et garde ce rythme, il ne sera pas vendu 60 millions d'euros. J'en suis convaincu." On devrait avoir une première idée sur la question dans quelques mois.
Ligue 1
"Un match de merde sur une pelouse de merde" : Soupe à la grimace au LOSC
27/11/2021 À 19:49
Ligue 1
Lille se rate encore
27/11/2021 À 17:58