Devenu remplaçant du côté de Manchester City, Raheem Sterling a récemment clamé son envie d'aller voir ailleurs. "Je comprends sa frustration parce que je suis joueur aussi, et certains joueurs ont besoin de rythme pour être satisfaits et Raz (Sterling) est peut-être quelqu'un à qui il en faut plus", a réagi kevin De Bruyne ce lundi, à la veille d'affronter Bruges en Ligue des champions. Sterling est notamment victime d'une concurrence effrénée avec le jeune Phil Foden ou la recrue Jack Grealish.
Ca peut être frustrant
"Moi aussi, je suis un joueur qui a besoin de ça (de temps de jeu, NDLR). Parfois, c'est dur de jouer un match oui un match non, mais évidemment c'est l'entraîneur qui doit faire des choix et c'est très dur", a dit De Bruyne. City, passé en 2008 sous pavillon des Emirats arabes unis, s'est constitué un effectif pléthorique, à coups de dépenses mirifiques.
Ligue des champions
Modric, Brozovic et Perisic : Real-Inter, trois stratèges croates pour une première place
IL Y A 14 HEURES
Suivez une année complète de sport et d’événements sur Eurosport pour 69,99 euros !
"Quand l'équipe joue bien, il n'y a pas grand-chose à dire pour un joueur (laissé sur le banc), a ajouté De Bruyne. Ca peut être frustrant mais on essaie de s'aider les uns les autres. C'est la seule chose qu'on peut faire". City, troisième du groupe A en Ligue des champions depuis sa défaite contre le Paris SG, a l'occasion de repasser dans les deux premiers en cas de victoire contre Bruges. Le club devrait récupérer ses internationaux brésiliens Ederson et Gabriel Jesus, de retour des qualifications sud-américaines pour la Coupe du monde, mais l'entraîneur Pep Guardiola n'a pas révélé s'ils joueraient ou non mardi.
Ligue des champions
Porto et Real Madrid : le point d'inflexion de la saison de Simeone
IL Y A 14 HEURES
Ligue des champions
Ces chiffres pas vraiment dignes du PSG
IL Y A 14 HEURES