Il est la solution et le problème. Le soleil et la nuit du Paris-Saint-Germain. Marco Verratti est peut-être aujourd'hui l'homme dont le Paris-Saint-Germain a le plus besoin. Parce qu'il n'a pas d'équivalent dans l'effectif et qu'il est celui qui métamorphose le jeu du PSG. Mais il est aussi l'homme le moins fiable à cause de blessures qui lui pourrissent la vie, et donc celle du PSG depuis des années désormais. Un paradoxe parfaitement résumé par Zlatan Ibrahimovic dès 2017 : "Verratti ? Personne n'est plus fort que lui. Il peut sans doute faire encore mieux, mais il doit aussi être mis dans les bonnes conditions."

Idées en berne, influence diminuée et autorité limitée : A quoi sert Leonardo ?

Depuis son arrivée en 2012, l'Italien a raté 107 matches, souffert de 29 blessures en tout genre et compté jusqu'à 680 jours d'absence. Et pourtant, en conférence de presse vendredi, Mauricio Pochettino lâchait : "C’est un des joueurs les plus forts physiquement que j’ai entraînés durant ma carrière." Il est permis d'en douter au regard du passif de Verratti. S'il est revenu dans l'effectif et sur la pelouse cette semaine, son retour en Ligue des champions ce mardi face à Bruges risque de nourrir la frustration des Parisiens. Car, sans lui, ils ont coulé face à Manchester City. Comme ce fut le cas lors du Trophée des champions perdu contre Lille, à Bruges ou Leipzig, où les Parisiens se sont fait secouer plus que de raison. Il y a deux Paris : un avec et un sans lui.
Ligue 1
"J'ai trouvé mon équilibre" : Ramos, un match et un but qui changent tout ?
HIER À 22:51

Verratti durant PSG-Manchester City - Champions League 2021/2022

Crédit: Getty Images

Absences exponentielles et grands rendez-vous manqués

Sa première pubalgie en 2016 marque un tournant. Depuis, ses absences deviennent exponentielles au fil de sa carrière. Depuis quatre ans, il n'a jamais atteint la barre des 40 matches joués dans un club qui en joue 55 en moyenne. Depuis septembre 2020, Verratti a raté 31 matches dont les deux quarts de finale de Ligue des champions face au Bayern (aller et retour), la défaite face à Lille au Parc en avril et la fin de saison en Ligue 1 qui a coûté le titre au PSG. Ses absences valent aussi cher que sa présence. En 2020, une lésion au mollet l'empêchait de jouer le quart de finale de C1 face à l'Atalanta Bergame et bridait son temps de jeu en demie (7 minutes) et en finale du Final 8 (25 minutes).

Marco Verratti face au FC Barcelone

Crédit: Getty Images

Son hygiène a longtemps été pointée du doigt mais Verratti a, surtout, des fragilités qui le rendent de moins en moins fiable. "Il a parfois manqué de chances, il a subi des coups aussi", a défendu Pochettino. En avril dernier, les arguments de l'Italien étaient les mêmes : "Je n’ai eu qu’une blessure musculaire cette saison. Les autres ce sont des coups, faisait-il savoir sur RMC. Le foot d’aujourd’hui, avec le calendrier chargé, si tu es dehors un mois tu vas louper 10 matchs. Moi je veux toujours être sur le terrain, je me sens bien physiquement, et avec le coach on fait un travail spécifique pour cela."
Depuis avril, c'est une contusion au genou droit qui l'a privé de l'Euro et de la fin de saison avec Paris, puis un problème à la hanche qui l'a remis sur le flanc. Si les problèmes ne sont effectivement plus musculaires, doit-il désormais jouer sous cloche ? Il revient en Ligue des champions mais personne ne sait jusqu'à quand Paris pourra compter sur lui. L'enjeu est capital mais l'issue si incertaine qu'on en vient à se demander si le PSG peut encore compter durablement sur lui.
Ligue 1
Tout a souri à Paris
HIER À 21:36
Ligue 1
Le PSG sans Donnarumma face à Reims, Mbappé et Messi dans le groupe
HIER À 10:40