Ça ne pouvait être qu'un changement contraint. Non, on avait beau tourner ça dans tous les sens, on ne voyait pas comment Thomas Tuchel avait pu faire ça : sacrifier son "Superman", terme datant seulement de décembre dernier, à la mi-temps du match le plus important de la saison. Non, les Blues ne pouvaient pas espérer être meilleurs sans leur super-héros discret. Et pourtant, la réalité dut s'imposer à nous : N'Golo Kanté a bien été remplacé à la mi-temps du quart de finale aller face au Real Madrid pour raisons sportives (1-3). "C'était un changement tactique", avait expliqué le coach des Blues en conférence de presse après coup pour justifier ce crime de lèse-majesté.
Une décision qui n'a pas tant surpris que cela outre-Manche. Car le "Superman" Kanté du printemps 2021, meilleur joueur de la phase finale de la C1 2021, a trop souvent pris les traits de Clark Kent cette saison. De lui, on a déjà tout dit, tout écrit, tout vanté depuis son ascension express au plus haut niveau. Mais, en ce printemps 2022, c'est sans doute la première fois qu'on s'inquiète. Car l'infatigable Kanté semble être fatigué, justement…
La Liga
Benzema de retour à l'entraînement samedi
IL Y A 8 HEURES

N'Golo Kanté a été en difficulté face à Toni Kroos lors du quart de finale aller face au Real Madrid

Crédit: Getty Images

Bobos, Covid et ramadan

Face au trident Casemiro-Kroos-Modric, Kanté aura paru émoussé, incapable d'enclencher le contre-pressing si nécessaire au jeu des Blues. Pourtant, en février, il avait régné en maître sur l'entrejeu face à Lille et semblait encore bien au-dessus de la mêlée. Que s'est-il passé depuis ? Chelsea s'est déréglé et son régulateur avec. Entre une situation institutionnelle toujours incertaine et une usure physique légitime, les raisons sont multiformes, à écouter Thomas Tuchel.
"Pour nous, N'Golo est toujours un joueur unique qui peut apporter quelque chose à l'équipe que personne d'autre ne peut amener, a rappelé l'Allemand en conférence de presse avant le large succès face à Southampton (0-6). Cette saison, il a eu plus de mal avec des petites blessures, des maladies. C'est aussi une des raisons à notre irrégularité, il nous a manqué trop de fois".
L'année passée, Kanté avait raté six matches. Cette saison, il en a déjà loupé le double, la faute à des petits bobos ou à un Covid qui l'aura touché deux fois. Didier Deschamps ne fera pas le constat inverse, lui qui n'a pu compter sur Kanté qu'à deux reprises depuis l'Euro 2020.
A ce tableau, Tuchel a ajouté un motif d'ordre religieux : "En ce moment, il jeûne en raison de sa religion et de ses convictions. C'est peut-être une autre raison. Ce n'est pas la première fois qu'il le fait, mais si vous ne mangez pas et que vous ne buvez pas pendant la journée plusieurs jours de suite, cela peut avoir un effet. Il a beau être habitué, peut-être que cela fait partie de l'explication pour comprendre pourquoi on a l'impression qu'il n'est pas à son plus haut niveau au regard de son influence la saison passée contre le Real Madrid".

Le Ballon d'Or peut-il encore échapper à Benzema ? "Tout est réuni pour faire de lui le favori"

"Est-il sur une pente descendante ?"

Il n'en fallait pas plus pour que les oiseaux de mauvais augure ne viennent rôder autour de cette mauvaise passe du milieu de 31 ans. Tony Cascarino a osé s'aventurer à mettre des mots sur une inquiétude secrète des fans de Chelsea. "Je déteste dire ça, et je n'en suis pas convaincu encore, mais n'aurait-on pas assisté à la fin de N'Golo Kanté en tant que meilleur, ou parmi les meilleurs, milieux de terrain de la dernière décennie ?, a-t-il tenté sur TalkSPORT. Je n'ai pas l'impression que ça soit le même joueur, il a l'air complètement cramé. La semaine dernière, il défiait un mec qui va avoir 37 ans en la personne de Modric, il défiait Kroos et Casemiro qui ne sont pas du tout mobiles comme lui, et pourtant il a eu beaucoup de mal. J'ai observé les trois derniers mois de N'Golo. A-t-on vu sa meilleure version ? Est-il sur la pente descendante ? J'espère me tromper car c'est un joueur fantastique".
Il n'est pas le seul. Sans un Kanté de haute volée, Chelsea ne pourra rien espérer mardi au Bernabéu. Sans citer son nom lundi, Thomas Tuchel a mis le doigt sur le facteur X de cette éventuelle remontada. "On est une équipe qui a besoin de cette dimension athlétique, d'être affûté, d'être déterminée pour être spéciale, a-t-il rappelé. On n'a pas réussi à le faire assez au dernier match. C'était aussi dû à leur qualité et leur capacité à ralentir le jeu, à contrôler le match grâce à la possession de balle. On a eu du mal dans le contre-pressing et dans l'intensité des courses […] Il faudra un match plus physique, ce sera une partie de la solution".

Mais quel est le secret du jeu de tête de Benzema ?

Premier League
Newcastle ne s'arrête plus et enfonce Chelsea
12/11/2022 À 19:30
La Liga
Le Real repart et peut dire merci à Kroos
10/11/2022 À 22:25