Cette énième désillusion laissera des traces. Assurément. Ce n’est certes pas la première fois que le PSG sort en huitièmes de finale et dans des conditions rocambolesques. Mais, semble-t-il, la pilule a été plus difficile à avaler pour les dirigeants du club de la capitale. En effet, selon la presse espagnole, Nasser Al-Khelaïfi et Leonardo auraient tenté d’entrer dans le vestiaire des arbitres, avant d’en être empêchés.
Excédés par l’action de la 60e minute, celle qui a vu le Real Madrid égaliser à 1-1 après une énorme bourde de Gigio Donnarumma, les deux hommes sont allés demander des explications aux hommes en noir. Selon eux, Karim Benzema est allé au pressing trop énergiquement sur le portier italien, qui avait été préféré à Keylor Navas pour ce huitième de finale retour. Nasser avait envie de le faire savoir à Danny Makkelie. Il aurait alors voulu pénétrer dans le vestiaire des arbitres, avec Leonardo. Danny Makkelie aurait d’ailleurs consigné le comportement des dirigeants dans un rapport envoyé à l’UEFA.
Ligue 1
Le PSG reste très intéressé par Ekitike
IL Y A UNE HEURE

Y avait-il faute sur Donnarumma ? "Ça peut se siffler mais ça n'explique pas le trou noir du PSG"

Un peu plus tôt, Mauricio Pochettino, déjà, avait pointé du doigt l’arbitrage sur Canal Plus. "Je me demande ce qu'a fait la VAR. Pour moi il y a faute sur Donnarumma (...) C'est une honte. Je pense que c'est impossible de ne pas parler de cette grosse erreur faite par les arbitres. C'est quelque chose de difficile à accepter et que je ne pardonnerai pas. C'est incroyable que cela arrive en 2022, je n'y crois pas." Apparemment, l’entraîneur du PSG n’était pas le seul.
Ligue 1
Pochettino remercie Al-Khelaïfi et souhaite "le meilleur" au PSG
IL Y A 21 HEURES
Ligue 1
Galtier arrive : le PSG organise une conférence de presse mardi
04/07/2022 À 11:40