Thomas Tuchel a quitté Santiago-Bernabeu avec une double dose d'amertume. L'élimination de Chelsea, alors que les Blues ont un temps été virtuellement qualifiés après avoir mené 3-0 face au Real Madrid, a eu du mal à passer. Tout comme l'arbitrage. L'ancien entraîneur du Paris Saint-Germain n'a apprécié ni les décisions ni le comportement de M. Marciniak, homme au sifflet de ce quart de finale retour de Ligue des champions.
Une scène a particulièrement irrité le technicien allemand. "Quand j'ai voulu aller saluer l'arbitre à la fin du match, je l'ai vu rigoler et s'amuser avec mon homologue Carlo Ancelotti, a-t-il confié après la rencontre. Je crois que ce n'était pas le moment de faire ça, juste après le coup de sifflet final, et alors que mon équipe a donné son cœur durant plus de 120 minutes. Voir l'arbitre rigoler avec l'entraîneur adverse n'est pas agréable et je lui ai dit."
Ligue 1
Chelsea, Juventus, Newcastle... : Neymar, des options en questions
26/06/2022 À 22:07

Benzema, Kanté, Camavinga : Comment les Français ont fait basculer le match

Visiblement, Tuchel avait d'autres choses à reprocher à l'expérimenté arbitre polonais. Peu après l'heure de jeu, alors que Chelsea menait de deux buts, Marcos Alonso a pensé crucifier le Real en envoyant un missile du droit dans la lucarne. Mais le but a finalement été annulé par les assistants du VAR.
A l'aller et au retour, j'ai senti des petites décisions…
"Je n'ai pas revu l'action, mais je suis très déçu que l'arbitre ne soit pas sorti du terrain pour aller voir les images lui-même, a souligné le coach des Blues. Tu dois rester le chef et ne pas donner la décision finale à quelqu'un qui est isolé et assis dans un fauteuil."

La réforme du FPF dit : "Ne partez pas en Super Ligue, on va vous laisser faire ce que vous voulez"

En réalité, cette décision a probablement découlé du flou régnant autour des mains offensives, l'IFAB - l'instance régissant les lois du jeu - ayant d'abord annoncé qu'elles seraient toutes sanctionnées avant de se raviser.
Pour que son argumentaire soit complet, Thomas Tuchel a également laissé quelques sous-entendus autour de la prestation globale de l'arbitre de cette rencontre. "Quand tu joues contre le Real Madrid, tu ne t'attends peut-être pas à ce que tout le monde soit courageux, a-t-il réagi. A l'aller et au retour, j'ai senti des petites décisions…". De quoi remettre une pièce dans la machine.
Premier League
Cristiano Ronaldo, les improbables pistes Chelsea... et AS Rome
25/06/2022 À 19:16
Ligue des champions
Incidents au Stade de France : La RATP n'a pas conservé ses images, la SNCF si
10/06/2022 À 17:17