Auditionné le 1er juin par le Sénat, Gérald Darmanin a de nouveau évoqué ce mardi le fiasco organisationnel et sécuritaire de la finale de la Ligue des champions au Stade de France sur RTL. Pour la première fois depuis un mois, le ministre de l'Intérieur s'est "excusé". "Est-ce que le Stade de France aurait dû être mieux géré, la réponse est oui. Est-ce que j’en ai une part de responsabilité, la réponse est oui. Je m’excuse bien volontiers pour tous ceux qui ont subi cette mauvaise gestion", a-t-il d'abord déclaré.
Le ministre l'Intérieur précise avoir pris des "dispositions qui ont changé profondément le fonctionnement de la préfécture de police" dans le cadre des trois autres matches qui ont suivi à Saint-Denis : France-Danemark (1-2), France-Croatie (0-1) et Montpellier-Castres (29-10). "J'ai changé l’organisation, j’ai doublé les moyens qui manquaient, sans doute, pour lutter contre la délinquance, car s’il y a quelque chose qui s’est mal passé au Stade de France, c’est la lutte contre la délinquance. Le préfet de police a fait son travail ce soir-là. Mais il est certain qu’on a un changement d’organisation à faire", a-t-il ajouté.
Ligue des champions
Ligue des champions... et Coupe du monde : Ben Yedder joue gros à Eindhoven
IL Y A 14 HEURES
La semaine passée, l'UEFA a annoncé la présence de 2600 faux billets, alors que le ministère de l'Intérieur en avait décomptés entre 30 et 40 000. "Beaucoup de faux billets ne sont jamais arrivés aux tourniquets... Combien ? on ne sait pas, on ne pouvait pas vraiment vérifier. On ne croit pas que c'était le chiffre mentionné après les premiers jours en France", a indiqué Martin Kallen, directeur général d'UEFA Events, filiale de l'instance européenne chargée des opérations commerciales événementielles, au Sénat le 21 juin dernier.
Ligue des champions
"Un créateur au bon goût" : la hype Xavi Simons séduit déjà le PSV
IL Y A 14 HEURES
Ligue des champions
Bodo/Glimt et l'Étoile Rouge cartonnent, le Dynamo Kiev assure
03/08/2022 À 21:18