Les avocats de 1.800 supporters de Liverpool ont annoncé, ce vendredi, qu'ils allaient porter collectivement plainte contre l'UEFA après les incidents survenus entre leur club et le Real Madrid à Paris le 28 mai dernier. L'UEFA avait reporté le coup d'envoi de cette rencontre, remportée par le Real, de quelque 35 minutes, en raison de "problèmes de sécurité" avec des supporters, cibles de mesures policières, de jets de lacrymogènes et d'agressions alors qu'ils attendaient pour entrer dans le Stade de France.
Une enquête menée par le Sénat français a infirmé les affirmations de l'UEFA et du gouvernement français selon lesquelles des supporters de Liverpool démunis de billets d'entrée étaient pour l'essentiel à l'origine des incidents. Selon le cabinet d'avocats Bingham's de Liverpool, des plaignants ont évoqué des "scènes terrifiantes" autour du stade. Ce cabinet s'est associé à la firme Pogust Goodhead pour représenter 1.450 plaignants, un autre cabinet, Leigh Day, en représentant lui environ 400 autres.
Ligue des champions
Fofana, ce sera finalement quatre semaines sur la touche
IL Y A UNE HEURE
Ils prévoient de poursuivre l'UEFA pour violation de contrat dans le cadre des ventes de billets et négligence dans l'obligation de sécurité aux spectateurs. Le club de Liverpool a, de son côté, réuni 8.500 témoignages de supporters ainsi que des photos et des vidéos qui ont été soumises à une enquête indépendante diligentée par l'UEFA.
Ligue des champions
Di Maria "ange gardien", Rabiot enfin buteur : les ex-Parisiens ont régalé à Turin
IL Y A 11 HEURES
Ligue des champions
"Gros incident musculaire" pour Mendes, Messi "s'est senti fatigué"
IL Y A 13 HEURES