Cette semaine, les clubs français vivent décidément des fins de soirée européennes riches en émotions. Mardi, l'Olympique de Marseille a caressé le rêve de se hisser en huitièmes de finale de la Ligue des champions, avant de tout perdre - dont un ticket pour la Ligue Europa - à cause d'un but encaissé sur l'ultime occasion du match face à Tottenham (1-2).
Mercredi, le PSG a aussi été refroidi en toute fin de rencontre. Bien sûr, dans des proportions moindres, puisque les champions de France avaient déjà validé leur place dans le tableau final et devaient désormais s'assurer de terminer premiers de leur groupe. Leur succès à Turin (1-2) aurait normalement dû leur permettre d'y parvenir. Mais ça n'a pas été le cas.
Ligue 1
Paris répond au PSG : "Vous pensez vraiment que le Parc vaut moins que Paredes ?"
30/11/2022 À 05:48

Joao Mario a tout changé pour le PSG

Car dans le même temps, le Benfica Lisbonne a étrillé le Maccabi Haïfa en Israël (1-6), inscrivant notamment deux buts à la 88e et à la 92e minute, par un tir lointain de Joao Mario. Grâce à ce large succès, les Aigles ont ravi d'extrême justesse la pole position aux Parisiens. Au premier coup d'œil, cela ne paraît cependant pas simple à comprendre.
On savait déjà que l'issue des confrontations directes - qui prévaut en C1 - ne serait ici d'aucune utilité, les deux formations s'étant neutralisées sur le même score à l'aller comme au retour (1-1). Il fallait donc regarder du côté de la différence de buts générale. Or, elle est ici de +9 pour les deux clubs.

"Pour Paris, City et le Real sont absolument à éviter"

Benfica vainqueur 9 à 6

Mieux, le PSG et le Benfica ont inscrit le même nombre de buts (16) et ne peuvent donc pas, non plus, être départagés par ce critère, ni par celui de leur nombre de victoires pendant la phase de groupes (4).
En fait, c'est l'alinea J de l'Article 17 du règlement de l'UEFA (relatif aux égalités de points pendant les poules) qui fait toute la différence : le nombre de buts marqués à l'extérieur. Paris en comptabilise 6, et Lisbonne... 9. Voilà donc le petit détail qui a offert la tête aux Portugais.

Le PSG de Marquinhos, Hakimi et Christophe Galtier a fini 2e de sa poule en phase de groupes de Ligue des champions

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Al-Khelaifi : "Ce n’est que le début entre QSI et le PSG"
29/11/2022 À 08:12
Serie A
Séisme : Agnelli démissionne et quitte la Juve !
28/11/2022 À 21:43