La victoire face à la Belgique, arrachée de haute lutte, a visiblement contenté Didier Deschamps. Ce dimanche, pour affronter l'Espagne à San Siro en finale de la Ligue des Nations, le sélectionneur des Bleus n'a procédé qu'à deux changements dans son onze de départ et maintenu sa confiance dans son système, le 3-4-3. L'une de ses modifications est contrainte par le forfait d'Adrien Rabiot, touché par le Covid. C'est, sans surprise, Aurélien Tchouaméni, très convaincant du haut de ses 4 sélections, qui débutera dans l'entrejeu aux côtés de Paul Pogba.
En difficulté face aux Belges, Lucas Hernandez laisse lui sa place à Presnel Kimpembe, habituel titulaire du poste mais auteur d'un début de saison poussif aussi bien avec le PSG qu'avec les Bleus. Pour le reste, Deschamps maintient sa confiance à ses deux pistons (Benjamin Pavard et Théo Hernandez) ainsi qu'à son indéboulonable trio offensif (Kylian Mbappé, Antoine Griezmann, Karim Benzema).
Equipe de France
Le Graët ouvre la porte des Bleus à Zidane : "Tout le monde y pense pour l'après-Deschamps"
30/11/2021 À 17:16

Pas de Koke pour l'Espagne

Au coup d'envoi, Griezmann ne fera pas face à Koke, son ami et coéquipier en club, remplaçant au profit de Rodri, milieu de Manchester City. Par rapport à l'équipe victorieuse de l'Italie (2-1) mercredi à Milan, l'autre changement dans l'équipe d'Espagne concerne la défense centrale avec la titularisation d'Eric Garcia aux dépens de Pau Torres.
Les grands récits
Aimé Jacquet, quatre ans pour une étoile
25/11/2021 À 22:53
Equipe de France
Valbuena charge Le Graët : "Quand je faisais les beaux jours des Bleus, il me léchait les bottes"
24/11/2021 À 18:27