Les champions d’Europe ont tenu leur rang. Battue en demi-finale de la Ligue des Nations par une très belle équipe d’Espagne (1-2), l’Italie a relevé la tête dans la petite finale en dominant la Belgique sur le score de 2 buts à 1. Bien lancés par la sublime ouverture du score de Nicolo Barella (46e), les hommes de Roberto Mancini ont doublé la mise par l’intermédiaire de Domenico Berardi sur pénalty (64e) avant de concéder la réduction du score en toute fin de rencontre sur une réalisation du jeune Charles De Ketelaere (86e).
Le film du match
Organisés dans leur traditionnel 4-3-3, les coéquipiers de Gianluigi Donnarumma ont rapidement pris les choses en main dans cette rencontre, se procurant plusieurs situations de frappe par l’intermédiaire de Domenico Berardi (17e) ou de Federico Chiesa (19e). Soutenus dans le Juventus Stadium de Turin par près de 20 000 tifosi, les joueurs de Roberto Mancini ont pourtant frisé la correctionnelle à la 25e minute de jeu suite à une belle frappe enroulée d’Alexis Saelemaekers sur la barre transversale.
Qualif. Coupe du monde
La Belgique accrochée pour finir
16/11/2021 À 21:42

Un penalty généreux

Pas vraiment refroidie par ce premier avertissement sérieux des coéquipiers de Jan Vertonghen, la Squadra Azzurra va continuer de pousser au point de frôler l’ouverture du score juste avant le repos sur une nouvelle tentative de l’intenable Federico Chiesa (44e). Mise en échec par un très bon Thibaut Courtois, la sélection italienne allait toutefois parvenir à ses fins dès le retour des vestiaires sur une splendide volée de Nicolo Barella (46e) consécutive à un corner mal repoussé par la défense belge.
Acte de naissance, piqûre de rappel : l'Espagne a toujours compté pour les Bleus
Boostée par cette magnifique ouverture du score, la sélection italienne parvenait à doubler la mise à l’heure de jeu sur un penalty généreux (suite à une faute de Timothy Castagne sur Federico Chiesa) et parfaitement exécuté par Domenico Berardi (64e). Installée sur son confortable matelas de deux buts d’avance, l’Italie n’était toutefois pas encore à l’abri d’un retour des Diables Rouges. Déjà privée d’une égalisation par la barre transversale sur une lourde frappe en angle fermée de Michy Batshuayi (59e), la Belgique trouvait de nouveau les montants de Gianluigi Donnarumma sur une tentative de Yannick-Ferreira Carrasco (81e).
Sauvés à trois reprises par la baraka de leur gardien, les hommes de Roberto Mancini finissaient pourtant par plier à quelques minutes de la fin de la partie sur un modèle de contre initié par Thibaut Courtois et magistralement conclu par le jeune milieu de terrain Charles De Ketelaere (86e). Bousculée par une séduisante mais malchanceuse équipe belge, l’Italie parvenait toute de même à conserver son avantage jusqu’au bout, décrochant au terme d’une rencontre vivante et plaisante la troisième place de cette édition 2021 de la Ligue des Nations.

Presser ou attendre : l'impossible dilemme face à l'Espagne

Qualif. Coupe du monde
Mancini n'a pas peur : "L'Italie sera au Mondial, et elle le gagnera peut-être"
15/11/2021 À 22:34
Qualif. Coupe du monde
L'incroyable scénario : L'Italie devra passer par les barrages, la Suisse qualifiée
15/11/2021 À 21:42