Le choc a été disputé mais le résultat ne fait les affaires d'aucune des deux équipes. L'Italie et les Pays-Bas se sont quittés sur un match nul (1-1), mercredi soir à Bergame. Lorenzo Pellegrini a vite ouvert le score en faveur de la Nazionale (16e) mais Donny van De Beek n'a pas tardé à égaliser pour les Oranje (25e). Ce partage des points fait le bonheur de la Pologne qui a surclassé la Bosnie-Herzégovine (3-0) et prend les commandes de ce groupe 1 avec une longueur d'avance sur l'Italie et deux sur les Pays-Bas après cette quatrième journée.

Ligue des Nations
Les Pays-Bas de Depay renversants mais éliminés
18/11/2020 À 21:45

La Nazionale s'est tout de suite montrée conquérante sur la pelouse du Gewiss Stadium et a mis la pression sur le bloc adverse. Il ne lui a fallu qu'un quart d'heure pour trouver la faille, juste au moment où les Néerlandais ont commencé à évoluer plus haut. Après un ballon récupéré à droite du milieu de terrain, Nicolo Barella, unique buteur au match aller (0-1), a superbement lancé Lorenzo Pellegrini qui est allé ajuster Jasper Cillessen d'un tir axial en arrivant devant la zone de vérité (1-0, 16e). L'attaquant de la Roma a inscrit son deuxième but en quinze sélections.

Van De Beek ouvre son compteur avec les Oranje

Titulaire à la pointe de l'attaque italienne, Ciro Immobile aurait pu doubler la mise sur une action similaire quelques minutes plus tard mais il a buté sur le portier néerlandais (23e). Les Oranje ont vite su répliquer et Donny van De Beek a égalisé d'un tir sous la barre aux six mètres après un centre venu de la gauche et une frappe en pivot contrée de Memphis Depay (1-1, 25e). Le Mancunien, qui a ouvert son compteur but en équipe nationale (10 sélections), a ainsi parfaitement illustré la hargne de visiteurs qui ont marqué sur leur première occasion.

La rencontre est dès lors devenue très disputée entre ces deux formations se projetant vite vers l'avant. Luuk De Jong n'a pas réussi à cadrer ses deux têtes (35e et 36e) puis Cillessen a tenu bon sur des tirs des latéraux italiens Leonardo Spinazzola et Danilo D'Ambrosio (39e). Encore plus mordants après la pause, les Oranje ont fait souffrir la défense italienne et Gianluigi Donnarumma a dû s'employer pour détourner la frappe de Depay venue de la gauche (55e).

Juste après la sortie d'un Marco Verratti combatif mais averti et l'entrée de Moise Kean (55e), Cillessen a sauvé les siens en remportant son duel face à Immobile après une passe en retrait ratée de Hans Hateboer (57e). Si Kean, percutant sur son côté droit, et ses coéquipiers sont restés volontaires jusqu'au bout, ils n'ont pas su de nouveau trouver la faille face à des Néerlandais devenus plus prudents à mesure que le coup de sifflet final approchait. L'Italie enchaîne un second match nul après son récent 0-0 en Pologne, elle reste aussi invaincue depuis seize rencontres en compétition. Les Pays-Bas, eux, peinent encore à décoller.

Ligue des Nations
L'Italie n'a pas tremblé et sera au rendez-vous
18/11/2020 À 21:32
Ligue des Nations
Du choc suédois à la révolution Mancini : L'Italie, histoire d'une renaissance
17/11/2020 À 22:37