Les Diables Rouges pourront se mordre les doigts. D'abord nettement dominatrice, la Belgique s'est pourtant inclinée face à l'Angleterre, dimanche à Wembley (2-1). Romelu Lukaku a ouvert le score sur penalty (16e), mais Marcus Rashford a égalisé dans le même exercice (39e) et Mason Mount, avec beaucoup de réussite, a donné un avantage définitf aux Three Lions (64e). Les hommes de Gareth Southgate doublent ainsi les visiteurs et s'emparent de la tête du groupe 2, avec une longueur d'avance.

Ligue des Nations
Le Danemark crée la sensation à Wembley mais perd Dolberg sur blessure
14/10/2020 À 21:22

Si les Anglais ont voulu prendre les choses en mains d'entrée sur leur pelouse, ils ont vite dû revoir leurs plans. Plombés par un milieu de terrain défaillant dans l'agressivité et une défense trop facilement prise de vitesse, ils ont subi une première alerte sur une tête hors-cadre de Lukaku au bout d'une offensive belge rapide sur la gauche (10e). Quelques secondes plus tard, Yannick Carrasco, servi par Thomas Meunier, a envoyé le ballon au fond des filets d'un tir croisé venu de la droite mais le but a logiquement été refusé pour une position de hors-jeu de Timothy Castagne devant Jordan Pickford (11e).

La sanction n'a toutefois pas tardé à tomber pour des Three Lions dépassés, car Eric Dier a taclé irrégulièrement Lukaku dans la surface anglaise. L'avant-centre belge a transformé le penalty et les Diables Rouges ont logiquement pris l'avantage. Après le 53e but en 86 sélections de Lukaku, le premier encaissé par l'Angleterre depuis un an, les visiteurs, bien plus à l'aise dans leur 3-4-3 ont continué à perforer cette fragile arrière-garde anglaise. Pickford a dû stopper le tir de Kévin De Bruyne (19e) et Meunier a raté la cible de peu sur sa volée de 20 mètres (21e).

DEUX COUPS DE POUCE DE LA DÉFENSE BELGE

Les Belges auraient pu aller chercher le but du break mais ils ont curieusement choisi de reculer afin d'attendre les contres. Compacts derrière, ils ont pourtant concédé un corner sur lequel Meunier a eu la mauvaise idée de retenir Jordan Henderson devant la cage de Simon Mignolet et sa faute, amplifiée par le capitaine anglais, n'a pas échappé à l'arbitre. Le percutant Marcus Rashford a transformé le penalty et les hommes de Southgate ont égalisé sans avoir été dangereux (1-1, 39e).

Le sélectionneur anglais a tout de même su recadrer ses joueurs durant la pause, car ceux-ci sont revenus sur le terrain avec bien plus de hargne mais surtout davantage de cohésion défensive. Ils ont parfaitement contenu des Belges incapables de retrouver leurs forces de la première demi-heure. Les Three Lions ont encore bénéficié d'un coup de pouce adverse quand Mason Mount, longtemps perdu au milieu de terrain, a décoché un tir enroulé dans la surface des visiteurs. Dévié par Toby Alderweireld, le ballon a lobé Mignolet avant de retomber juste sous sa barre (2-1, 64e).

Hormis un duel perdu par Carrasco face à Pickford (74e), les Belges n'ont pas réussi à bousculer de nouveau leurs adversaires. Globalement décevant, De Bruyne a été remplacé (73e) et la nouvelle pépite rennaise Jérémy Doku ne s'est pas montrée après son entrée en jeu (84e). La Belgique devra encore patienter avant de décrocher son premier succès en terre anglaise. L'Angleterre, elle, tient sa revanche après la petite finale perdue au dernier Mondial (2-0), elle a surtout pris une longueur d'avance pour terminer en tête de son groupe et disputer la phase finale de la Ligue des Nations.

Der Engländer Marcus Rashford (l.) im Zweikampf mit Jason Denayer

Crédit: Getty Images

Ligue des Nations
La France galère, l'Angleterre se régale : les latéraux droits, l’exception anglaise
13/10/2020 À 22:37
Ligue des Nations
Alerte musculaire pour Kane, probablement forfait contre la Belgique
11/10/2020 À 08:20