L'Italie a un pied dans le Final Four de la Ligue des Nations. Dans le choc du groupe 1 de la Ligue A, la Squadra Azzura a dominé la Pologne à domicile pour s'emparer de la tête (2-0). Sûrs d'eux et très appliqués, les Italiens n'ont jamais été inquiétés face à des Polonais décevants et inoffensifs, à l'image d'un Robert Lewandowski esseulé sur le front de l'attaque. L'Italie, qui a désormais son destin entre les mains dans la compétition, a simplement tardé à inscrire le but du break, tandis que Gianluigi Donnarumma n'a rien eu à faire dans cette rencontre à sens unique.

Ligue des Nations
Wijnaldum et Depay régalent, les Pays-Bas font le spectacle
15/11/2020 À 18:42

On s'attendait à une lutte acharnée pour la première place, occupée au coup d'envoi par les Pays-Bas. Il n'y a finalement pas eu match entre l'Italie et la Pologne. Les hommes de Roberto Mancini, testé positif au Covid-19 et placé en quarantaine, n'ont laissé aucune chance à de tristes Polonais, offensivement parlant. Dès les premières minutes, les Italiens ont associé pressing haut, assise collective affirmée et mouvements spontanés pour mettre à mal leurs adversaires. Lorenzo Insigne croyait matérialiser la mainmise de son équipe en reprenant en première intention un centre de Nicolo Barella, mais une faute sur Wojciech Szczesny a été logiquement sifflée (20e).

L'Italie poursuit sa folle série

Ce n'était que partie remise pour les Italiens, qui ont fini par ouvrir le score sur penalty, après une faute de Grzegorz Krychowiak sur Andrea Belotti (26e). Jorginho s'est chargé de le transformer, avec un tir à contre-pied (1-0, 27e). Logiquement devant au tableau d'affichage, l'Italie a eu beaucoup d'occasions pour faire le break très vite, mais Belotti (35e, 73e), Barella (49e) ou encore Insigne (53e, 59e) ont manqué de réussite. Il a fallu attendre une passe lumineuse d'Insigne pour Domenico Berardi pour voir une deuxième réalisation (2-0, 83e). Quelques minutes auparavant, Jacek Goralski, entré à la pause, laissait ses partenaires à dix après un deuxième carton jaune (76e). Il a été le symbole d'une sélection hors du coup.

Avec ce succès qui ne souffre d'aucune contestation, l'Italie signe un 22e match sans défaite, toutes compétitions confondues. Elle s'affirme un peu plus comme un favori de cette Ligue des Nations et, dans la foulée, du prochain Euro. Il lui faudra simplement terminer le boulot face à la Bosnie-Herzégovine. Un succès lui ouvrira les portes du Final Four, où elle retrouverait les Bleus, qu'importe le résultat du face-à-face entre la Pologne et les Pays-Bas.

Italia-Polonia

Crédit: Getty Images

Ligue des Nations
Les Pays-Bas de Depay renversants mais éliminés
18/11/2020 À 21:45
Ligue des Nations
L'Italie n'a pas tremblé et sera au rendez-vous
18/11/2020 À 21:32