Quand il y repense, Gianluigi Donnarumma a probablement encore les oreilles qui sifflent. Mercredi dernier, lors de la demi-finale de Ligue des Nations entre l'Italie et l'Espagne, le gardien du PSG a reçu un accueil plutôt hostile de la part de San Siro, son ancien stade, qui ne lui a pas vraiment pardonné sa manière de quitter l'AC Milan en juin dernier. Insultes, sifflets : tout y est passé. Autant dire que l'international italien n'avait pas vraiment passé une belle soirée.

Donnarumma sifflé : "La fracture est trop grande pour être réparée"

Presque une semaine plus tard, Donnarumma est revenu sur cet épisode au micro de l’émission italienne satirique "Le Iene”. Pour faire la paix avec ses anciens tifosi, "Gigio" a même accepté un tatouage lavable du club lombard. Puis le journaliste lui a demandé de promettre d'en faire un permanent à son retour à Paris. "On verra, on verra… Bon ok d’accord !", a ainsi plaisanté le portier parisien, qui s'est dit "attristé" par les sifflets.
Ligue des Nations
Courtois attaque l'UEFA et la FIFA : "Ils se soucient juste de remplir leurs poches"
11/10/2021 À 09:57
"J’ai passé 8 ans à Milan et c’est toujours une émotion de revenir à San Siro, a-t-il confié. J’ai grandi ici et je reste un supporter du club, un "cuore rossonero". Tu n’oublies pas huit années comme ça. J'apprécierai toujours les tifosi de l'AC Milan (…) J’espère être mieux accueilli la prochaine fois." Pas certain qu'il soit entendu, mais qui ne tente rien...
Ligue des Nations
Comment l’Italie veut pallier le manque d’un n°9 de top niveau
07/10/2021 À 13:09
Ligue des Nations
Martinez : "Cette génération dorée doit être le moteur du foot belge pour les 20 prochaines années"
05/10/2021 À 21:53