Voilà deux semaines que Boubacar Kamara est au cœur de toutes les remises en question. De son choix d'évoluer en équipe de France alors qu'il a souvent affiché son soutien au Sénégal, pays dont son père est originaire, à une supposée volonté de Didier Deschamps de le "verrouiller" pour l'avenir, sa présence parmi les Bleus a beaucoup fait parler. Malgré lui. C'était, aux yeux du joueur et de son sélectionneur, une tempête dans un verre d'eau.
Autre décision controversée : celle de quitter l'OM pour Aston Villa après avoir décliné toutes les offres de prolongation de contrat formulées par la direction phocéenne. Ces dernières années, à Marseille, les histoires d'amour avec les minots finissent mal en général et une bonne partie des supporters phocéens n'ont pas compris sa volonté de quitter son club de cœur, de retour en C1, pour le 14e de Premier League.
Ligue des Nations
Il faut purger le football
15/06/2022 À 17:33
"Que voulez-vous que je vous dise ?, a-t-il interrogé en conférence de presse. C'est mon choix. J'ai voulu changer d'air. Ça faisait 17 ans que je défendais ces couleurs, j'ai déjà joué la Ligue des champions avec l'OM et je suis content d'avoir participé à les qualifier directement. Je les suivrai à la télé." Au-delà de l'aspect financier, forcément important lorsqu'une écurie anglaise toque à la porte, le milieu de terrain a également souligné l'importance de Steven Gerrard.

Gerrard a pesé dans la balance

"J'ai eu ce feeling avec Aston Villa, a-t-il précisé. Quand le coach vient vous voir chez vous, qu'il fait le déplacement, qu'il explique le projet et son ambition pour mon avenir, je prends ça en compte. Surtout que ça vient de Steven Gerrard. C'était l'un des meilleurs milieux du monde. Ça a pesé dans la balance. J'ai hâte de le rejoindre pour travailler." "Bouba" n'en a pas dit plus sur les dessous de son départ pour l'Angleterre, alors que d'autres clubs, comme l'Atlético de Madrid, s'étaient intéressés à son cas. Ce n'était ni le lieu, ni le moment.

Le PSG va-t-il vraiment changer ? "Le dossier Dembélé dira tout de ses intentions"

Il y a quelques jours, Kamara avait pourtant diffusé un message énigmatique sur les réseaux sociaux, laissant entendre que certaines zones d'ombres devaient encore être révélées. Après cela, son désormais ex-président, Pablo Longoria, avait estimé avoir été floué par l'entourage du milieu de terrain. "Je n’aime pas parler des conversations privées et de leur contenu, j’ai foi dans le respect entre les personnes, a-t-il confié sur RMC. Mais dans la vie, je crois aussi à la parole donnée. Et dans le cas qui nous occupe, il y a eu beaucoup de paroles données qui n’ont pas été respectées."
Didier Deschamps, lui, est resté fidèle à sa ligne de conduite, conservant une neutralité absolue sur ce sujet. "C'est son choix. Il avait la liberté, il a choisi, avait insisté le sélectionneur des Bleus. Il va découvrir un autre championnat. Certes Aston Villa ne fait pas partie au départ des meilleures équipes de la Premier League. C'est une étape pour lui, quelque chose de différent. Mais là aussi, je n'ai pas tous les éléments qui ont amené à prendre cette décision." Il n'est pas le seul.
Ligue des Nations
"Tu ne sais pas ce que tu fais" : Southgate tancé après une fessée historique
14/06/2022 À 22:04
Ligue des Nations
En un an, les Bleus ont-ils vraiment avancé ?
14/06/2022 À 21:52