Il a simplement été le porte-parole, selon lui. Kylian Mbappé a affirmé que "toute l'équipe (de France) voulait" une modification de la convention régissant le droit à l'image collectif des Bleus et qu'il a relayé cette demande, "quitte à me faire critiquer".
"Ce n'est pas moi, c'est toute l'équipe qui voulait ça. Moi, ça ne me dérange pas de me mettre sur le devant de la scène, quitte à me faire critiquer si c'est bénéfique pour mes coéquipiers", a-t-il répondu aux journalistes après la victoire 2-0 contre l'Autriche jeudi.
Ligue des Nations
L'Espagne au Final Four, l'Angleterre en Ligue B : Tout savoir sur la Ligue des Nations
27/09/2022 À 22:16
Les choses changent et on est très content
Lundi, l'attaquant vedette du Paris SG avait publiquement fait savoir, via un communiqué à l'AFP, son refus de participer à une opération marketing mardi, afin de contraindre la Fédération française de football à négocier avant le Mondial au Qatar. La FFF a finalement accepté de négocier une révision "dans les plus brefs délais", et Mbappé s'est plié aux ateliers avec les partenaires.
"Me faire critiquer, ça ne changera pas ma manière de jouer, ma manière de vivre. Si ça peut rendre service au groupe, j'ai l'habitude d'être sous le feu des projecteurs", a-t-il commenté en zone mixte. "Tout le groupe voulait ça, je pense que tout le groupe est content. Les choses changent et on est très content", a-t-il conclu.

Badiashile-Fofana : Première réussie, direction le Qatar ?

Ligue des Nations
Morata envoie l'Espagne au Final Four
27/09/2022 À 20:42
Ligue des Nations
"Une comédie", "hors de forme" : Maguire ciblé par les médias britanniques
27/09/2022 À 07:41