Sans réel enjeu, la rencontre entre l'Allemagne et l'Angleterre n'a pas manqué d'intérêt. Les deux nations se sont quittées dos à dos à Wembley (3-3) après une seconde période de folie. Shaw, Mount et Kane sont les buteurs côté anglais, Gündongan et Havertz, deux fois, le sont côté allemand. Après une défaite chacune vendredi dernier, les deux équipes se sont rassurées, notamment offensivement, avant la Coupe du Monde en novembre prochain.
Coupe du monde
Et si la chance de l'Allemagne, c'était "Lücke" ?
IL Y A 17 HEURES

Une première période très calme

Pour ce dernier gros test avant la Coupe du Monde, les deux équipes voulaient se relever après leur défaite de vendredi dernier. Contre l'Italie pour l'Angleterre (1-0) et face à la Hongrie pour l'Allemagne (0-1). En première période, la Mannschaft a rapidement posé le pied sur le ballon et l'a tenu jusqu'à la pause sans réellement inquiéter Nick Pope, hormis une frappe lointaine à ras de terre non cadrée de Joshua Kimmich dans le temps additionnel (45+2).
Les Three Lions, eux, se sont montrés un peu plus dangereux. Après trois matches sans marquer, plus longue série depuis novembre 2000, les joueurs offensifs de Gareth Southgate, Raheem Sterling, Phil Foden et Harry Kane se sont montrés les plus dangereux, et notamment le premier avec une frappe puissante à ras de terre sortie par Marc-André ter Stegen du bout des doigts (25e), sans trouver le chemin des filets pour autant.

"Avec la BBC ou la MSN, il y a eu des compromis : Mbappé ne doit pas déroger à la règle"

Une seconde période de feu

En seconde période, tout s'est emballé et les filets ont fini par trembler. Peu après le retour de la pause, Ilkay Gündogan a ouvert le score sur penalty après une faute d'Harry Maguire sur Jamal Musiala (52e, 0-1). La Mannschaft a ensuite continué d'accélérer et, après des frappes de Niklas Süle et Timo Werner pas cadrées de peu (50e et 52e), a doublé la mise grâce à une magnifique frappe enroulée de Kai Havertz, aidé par le poteau (67e, 0-2).
Mais les joueurs de Gareth Southgate, vivement critiqué outre-Manche ces derniers jours, ont rapidement réagi grâce à un enchaînement contrôle-reprise de volée de Luke Shaw (72e, 2-1). Mason Mount, entré en jeu quelques instants auparavant, a égalisé pour les Three Lions à peine trois minutes plus tard grâce à une belle frappe en première intention depuis l'entrée de la surface (75e, 2-2). Harry Kane a fini par renverser - un temps - les Allemands en inscrivant le troisième but anglais sur penalty (83e, 3-2).

Pleurs et psychodrame : que se passe-t-il autour de l'équipe féminine espagnole ?

Place à la Coupe du Monde

Mais en profitant d'une erreur de main de Nick Pope, Kai Havertz a repris un ballon qui traînait devant le portier pour pousser le cuir dans le but vide et permettre aux Allemands d'égaliser dans une fin de match folle (87e). Un score de parité qui ne change rien aux destins des deux sélections dans cette Ligue des Nations puisque l'Angleterre, 3 points, était déjà assurée de terminer dernière et donc d'être reléguée tandis que l'Allemagne passe seconde avec 7 unités mais ne se qualifie pas pour le final four.
Pour ce dernier gros rendez-vous avant la Coupe du Monde, l'Angleterre se rassure devant le but après plus de 500 minutes sans marquer dans le jeu tandis que l'Allemagne, qui a connu sa première défaite de l'ère Flick vendredi dernier face à la Hongrie, reprend un peu de confiance. Au Mondial, les Three Lions partageront le groupe A avec l'Iran, les États-Unis et le Pays de Galles tandis que la Mannschaft, qui aura un dernier bal de répétition contre l'Oman la semaine avant le début de la compétition, composera le groupe E avec l'Espagne, le Costa Rica et le Japon.
Coupe du monde
L'antisèche : Comme quoi, des numéros 9, ça sert toujours
IL Y A 18 HEURES
Coupe du monde
L'Allemagne revient de loin… mais elle n'est pas sortie de l'auberge
IL Y A 19 HEURES