C'était une sale soirée pour Harry Maguire. Une de plus. Déjà en grande difficulté avec Manchester United, où son statut est passé de capitaine à remplaçant, le défenseur anglais a confirmé sa mauvaise passe, lundi, face à l'Allemagne (3-3) en Ligue des Nations. Un ballon perdu sur un but, un penalty causé sur l'autre : le numéro 6 des "Three Lions" fait l'objet de critiques plutôt virulentes outre-Manche. Tout comme son sélectionneur Gareth Southgate, d'ailleurs, accusé de l'aligner malgré les signaux d'alarme.
"C'est une comédie des erreurs", déplore par exemple le Sun ce mardi en Une. "Maguire est un problème pour Southgate (...) Il est hors de forme et en manque de confiance, comment envisager de le lancer lors du match d'ouverture de la Coupe du monde de l'Angleterre contre l'Iran le 21 novembre dans sa forme actuelle ?", s'interroge de son côté la BBC, inquiète du niveau de l'ancien défenseur de Leicester.
Coupe du monde
Le ministre britannique des Sports va porter le brassard "OneLove"
IL Y A 2 HEURES
La seule cohérence de Southgate est son incohérence
"La seule cohérence de Southgate est son incohérence, estime Sky Sports, qui attribue un 5/10 à Maguire. Même hors de forme, Maguire sait qu'il va démarrer titulaire avec Southgate." Pour Gary Lineker, il y a un joueur "qui s'appelle Fikayo Tomori" et qui "excelle" avec l'AC Milan, sacré champion d'Italie la saison dernière. Difficile donc de comprendre, pour l'ancien international britannique, pourquoi Maguire lui est préféré.
Du côté de talkSPORT, on parle d'une "loyauté aveugle" alors que les "performances devraient être jugées". "Il ne joue pas de matches de haut niveau avec United, il ne devrait même pas être dans la mêlée", a lâché l'ancien joueur Carlton Palmer, expliquant que si Southgate choisissait des joueurs en forme, Maguire ne serait pas dans l'équipe d'Angleterre. Interrogé après la rencontre, le sélectionneur britannique a toutefois tenu à défendre son joueur.
"Je sais que tout le monde se concentrera sur Harry, mais il a réalisé de belles choses durant ces deux matches", a estimé le technicien, lui aussi critiqué à moins de deux mois de la Coupe du monde. "Il y a les héros et les 'méchants'", résume en Une le Mirror, alors que le Daily Telegraph est passé de "l'extasie" avec la remontée (de 0-2 à 3-2) à "l'agonie" face aux erreurs de Maguire mais aussi du gardien Nick Pope, coupable sur le but du 3-3.
Coupe du monde
Et si la chance de l'Allemagne, c'était "Lücke" ?
IL Y A 21 HEURES
Coupe du monde
L'antisèche : Comme quoi, des numéros 9, ça sert toujours
IL Y A 21 HEURES