Pays-Bas - Pays de Galles : 3-2

Les Pays-Bas sont insatiables. Ce mardi soir, les Oranje ont arraché la victoire contre le pays de Galles (3-2), lors de la quatrième journée de la Ligue A de la Ligue des Nations. A De Kuip à Rotterdam, les Gallois avaient pourtant égalisé, en toute fin de rencontre, grâce à un penalty inscrit par Gareth Bale (90e+2), après un premier but de Brennan Johnson (26e), mais Memphis Depay a surgi pour redonner l'avantage aux siens (90e+3), alors que les Néerlandais avaient rapidement breaké, grâce à Noa Lang (17e) et Cody Gakpo (23e). Au classement du groupe 4, les hommes de Louis van Gaal confortent leur place de leader, avec dix unités, tandis que les protégés de Rob Page restent derniers, avec un seul petit point.
Ligue des Nations
La Belgique gâche à Galles, les Pays-Bas butent sur la Pologne
11/06/2022 À 20:42
Il est le nouveau deuxième meilleur buteur de l'histoire des Pays-Bas. Avec 42 réalisations, Memphis Depay rejoint Klaas-Jan Huntelaar à cette position, dans un classement toujours dominé par Robin Van Persie. Surtout, le Barcelonais, entré en cours de jeu, a tiré les siens d'un bien mauvais pas, en leur redonnant l'avantage (3-2, 90e+3), sur l'engagement ayant suivi l'égalisation sur penalty de Gareth Bale (2-2, 90e+2). Même si, au coup d'envoi, Louis van Gaal avait procédé à dix changements, cela n'a pas semblé perturber les Pays-Bas.
Et pour cause, les Oranje ont réussi à asphyxier d'entrée leur adversaire, en confisquant également le ballon (60% de possession). Une large domination très vite récompensée, sous l'impulsion notamment d'un Noa Lang dans tous les bons coups. Après une première tentative cadrée (14e), l'attaquant de 22 ans a fini par trouver la faille, pour son tout premier but en sélection (17e, 1-0). A ses côtés, Cody Gakpo n'a ensuite pas attendu bien longtemps avant de faire le break, en deux temps (23e, 2-0), avant de tenter de s'illustrer à nouveau dans le second acte (49e). Wayne Hennessey a également dû intervenir devant Hans Hateboer (44e) ou bien encore Vincent Janssen (69e).
Les Gallois n'étaient pas si loin que cela, au niveau du tableau d'affichage, Brennan Johnson ayant réduit rapidement l'écart (26e, 2-1). Johnson (58e) ou bien encore Harry Wilson (72e) ont aussi chauffé les gants de Jasper Cillessen, mais sans réussite. Jusqu'à ce temps additionnel complètement fou. A l'arrivée, les Pays-Bas enchaînent avec un treizième match consécutif sans défaite. De quoi passer de bonnes vacances.

Pologne - Belgique : 0-1

Ce fut laborieux, mais la Belgique a quitté la Pologne avec les trois points de la victoire (1-0). Michy Batshuayi, qui n'avait pas participé au festival offensif du match aller (6-1), a inscrit l'unique but de la soirée, et c'est à peu près tout ce que l'on retiendra de la performance des Diables Rouges. Lesquels, avec sept points au compteur, restent au contact des Pays-Bas (10 pts), qu'ils retrouveront le 22 septembre lors de l'ultime journée de Ligue des Nations.
Amputé de la colonne vertébrale de son équipe en l'absence de Thibaut Courtois, Kevin de Bruyne ou encore Romelu Lukaku, Roberto Martinez a aligné un XI expérimental qui n'a pas franchement convaincu, mardi soir, face à une Pologne à court d'imagination. Pire, malgré une supériorité criante, ses hommes ont joué avec le feu en fin de match et auraient pu être rejoint sur deux tentatives de Karol Swiderski, la première sortie sous la barre par Simon Mignolet (86e), la seconde détournée par le poteau (89e).
Les seules frappes cadrées par les Aigles blancs... La leçon reçue au Pays de Galles, avec une égalisation dans les dernières minutes, n'a visiblement pas été retenue. Heureusement pour les Belges, Robert Lewandowski n'a pas pesé dans la rencontre. Pas plus qu'Eden Hazard. Mais ce dernier a la chance de disposer de coéquipiers capables de prendre le flambeau lors d'un mauvais soir.
C'est ainsi que Jan Vertonghen, par deux fois, a quitté sa défense centrale et porté le ballon à l'autre bout du terrain pour insuffler un dynamisme qu'on a trop peu vu à Varsovie. Au bout du compte, le 25e but international de Batshuayi a offert un succès important à la Belgique et la défense du Plat pays, encore généreuse avec l'adversaire, n'a pas cédé. C'est assez rare pour être souligné : ce n'est arrivé que trois fois lors des 11 derniers matches. Il faudra réussir à jouer des partitions complètes en septembre pour rallier le Final Four de la Ligue des Nations et donner des garanties avant le lancement de la Coupe du monde...
Ligue des Nations
Pourquoi le Barça ne retiendra pas De Jong… et pourrait le regretter
07/06/2022 À 22:30
Qualif. Coupe du monde
L'Ukraine n'ira pas au Mondial : "Si on a réussi à donner des émotions, mission accomplie"
05/06/2022 À 21:21