Une petite victoire mais un gros coup pour le Stade Rennais. En déplacement sur la pelouse du NS Mura, petit poucet de la compétition, le club breton s'est imposé (1-2) lors de la 3e journée de la phase de poules de la Ligue Europa Conference, grâce à des buts de Serhou Guirassy et Gaëtan Laborde. De quoi prendre la tête du groupe G, puisque Tottenham s'est incliné dans le même temps du côté d'Arnhem, contre le Vitesse (1-0). Les Rouge et Noir comptent un point d'avance sur les Néerlandais à mi-parcours, alors qu'ils recevront la formation slovène le 4 novembre prochain. Une excellente opération.
Sept points au compteur avant d'affronter une deuxième fois de rang la plus petite équipe de la compétition : Rennes s'est grandement rapproché de la qualification, jeudi soir. Tout n'a pas été parfait, du terrain gras à la manière, inégale dans cette rencontre. Mais les hommes de Bruno Genesio ont assuré l'essentiel dans un premier acte bien plus animé que le second.
Ligue 1
Rennes relancé, Marseille en danger : cette fois, les dynamiques sont inversées
14/05/2022 À 23:15

Sergio Ramos en pré-retraite dorée au PSG ? "Ceux qui pensent ça se trompent totalement"

Après une barre transversale d'Hamari Traoré dès la 6e minute de jeu, les Rouge et Noir n'ont pas tardé à ouvrir le score : Serhou Guirassy a obtenu un penalty qu'il a lui-même transformé sans trembler, pour devenir le meilleur buteur de son club en Coupes d'Europe (0-1, 17e). Mais les Bretons ont joué à se faire peur. Dans la foulée de ce but censé être libérateur, Mitja Lotric a lancé un premier avertissement en manquant le cadre de peu (18e). Deux minutes plus tard, il a réglé la mire pour ajuster Alfred Gomis d'une frappe du droit, sanctionnant un pressing et un alignement défensif adverse mal réglés (1-1, 20e).

Laborde poursuit sur sa lancée

Après quelques minutes de flottement, il a fallu attendre la toute fin de ce premier acte pour voir Gaëtan Laborde surfer sur son excellente forme actuelle, et suivre en renard une frappe de Baptiste Santamaria repoussée dans ses pieds par Matko Obradovic (1-2, 41e). Une fois l'essentiel assuré, les situations franches sont devenues très rares. Seuls Loum Tchaouna (67e) et Martin Terrier (86e), tous deux entrés en cours de match, ont véritablement apporté le danger au retour des vestiaires.

Scénarios dingues, L1 déprimante : les tops et flops de la 3e journée

C'est même le Slovène Amadej Marosa qui aurait pu avoir le dernier mot, en toute fin de rencontre, sur le seul tir cadré des siens en seconde période (93e). Mais Gomis a évité le gros coup de froid, alors que Maximilian Wittek avait surpris Tottenham quelques minutes plus tôt dans l'autre rencontre. Un troisième succès à l'extérieur dans son histoire européenne et la première place de son groupe : ce déplacement à Maribor valait le coup pour Rennes.
Ligue 1
Rennes enfonce l'OM et rêve encore de C1
14/05/2022 À 20:51
Ligue 1
Une possession stérile face à une attaque dynamite : l'OM face à sa kryptonite ?
13/05/2022 À 21:51