AFP

Le FC Séville domine le Shakhtar (3-1) et se qualifie pour la finale

Grâce à Gameiro, Séville est en route pour le triplé

Le 05/05/2016 à 22:55Mis à jour Le 06/05/2016 à 00:03

LIGUE EUROPA - Un doublé de Gameiro (9e, 47e) et un but de Mariano (59e) ont permis au FC Séville de battre le Shakhtar Donetsk et de se qualifier pour la finale de la Ligue Europa. Les deux formations s'étaient quittées sur un nul à l'aller (2-2). Séville retrouvera Liverpool pour sa troisième finale consécutive.

Le FC Séville se qualifie pour la finale de la Ligue Europa. Le double tenant du titre affrontera Liverpool à Bâle le 18 mai prochain après son succès sur le Shakhtar Donetsk en demi-finale retour (3-1). Sévillans et Ukrainiens avaient fait match nul (2-2) à l'aller. Kevin Gameiro a signé un doublé et offert aux siens une troisième finale consécutive.

Encore titulaire à la pointe de la formation andalouse, Gameiro a parfaitement lancé les débats. Il a chipé un ballon dans les pieds des défenseurs adverses au milieu de terrain avant de filer vers la surface de Pyatov pour ouvrir le score rapidement (1-0, 9e). Sous les yeux de Guy Stéphan, adjoint de Didier Deschamps, l'ancien Parisien a évidemment marqué des points en signant son sixième but de la saison en Ligue Europa. A une semaine de l'annonce de la liste des 23 Bleus pour l'Euro, il a joliment joué sa dernière carte.

Le Shakhtar a laissé passer sa chance

Parfois secoué dans une rencontre ouverte mais aussi tendue, l'attaquant sévillan a toutefois vu ses coéquipiers lever le pied en fin de première période. Les joueurs du Shakhtar ont ainsi égalisé juste avant la pause par l'intermédiaire du Croate Eduardo au bout d'un contre (1-1, 45e). Les hommes de Lucescu ont encore mis en difficulté une arrière-garde andalouse fébrile (45e+1 et 46e) mais Gameiro a entamé la seconde période comme la première et a tout de suite redonné l'avantage à son équipe. Lancé vers le but adverse, il a dribblé le gardien et poussé le ballon dans la cage vide (2-0, 47e). En feu après ce doublé, l'avant-centre s'est même offert un superbe ciseau mais le ballon n'a fait que flirter avec la barre de Pyatov (58e).

Le FC Séville n'a pas eu le temps de douter puisque Mariano a marqué le but du break définitif dans la foulée. L'ancien Bordelais a claqué une magnifique frappe croisée du droit et trouvé le petit filet opposé (3-1, 59e). Si ce match retour entre deux équipes très joueuses est resté ouvert jusqu'au bout, le Shakhtar a logiquement dû s'incliner. Vainqueurs de la Ligue Europa en 2006, 2007, 2014 et 2015, les Sévillans pourraient signer un triplé historique s'ils s'imposent en finale contre les Reds.

0
0