Getty Images

L'Atlético Madrid domine le Sporting 2-0 en quart de finale aller

L'Atlético assure l'essentiel

Le 05/04/2018 à 22:58Mis à jour Le 05/04/2018 à 23:23

LIGUE EUROPA - L'Atlético Madrid a pris deux buts d'avance face au Sporting Portugal en quart de finale aller de la C3. Un but de Koke au bout d'une minute de jeu, suivi d'un autre d'Antoine Griezmann ont placé idéalement les Colchoneros avant le match retour la semaine prochaine.

L'Atlético Madrid a pris une belle option pour le dernier carré de la Ligue Europa. A l'occasion des quarts de finale aller, les hommes de Diego Simeone se sont imposés à domicile face au Sporting Portugal sans concéder le moindre but (2-0). Un score final assez logique qui a été acquis avant la pause, avec deux réalisations de Koke et Griezmann. De quoi permettre d'aborder le match retour, jeudi prochain au Portugal, dans les meilleures dispositions.

Organisés dans un 4-4-2 avec un duo Griezmann - Diego Costa très remuant devant, les Colchoneros ont livré deux mi-temps bien distinctes. Avant la pause, ils n'ont joué que par intermittence. Profitant surtout de deux énormes erreurs de la défense centrale lusitanienne pour se montrer très réalistes. D'abord, dès la 22e seconde de jeu, avec une passe mal ajustée de Coates dans l'axe dont a profité Diego Costa pour offrir un caviar converti par Koke (1-0, 1e).

L'Atlético remercie aussi Oblak, doublement décisif

Puis suite à un contrôle manqué de Mathieu qui a permis à Griezmann de se présenter seul face au gardien et d'ajuster Rui Patricio du gauche (2-0, 40e). Un deuxième but qui a littéralement coupé les jambes des Portugais, bien trop passifs dans la suite de la partie. L'Atlético a eu alors une maîtrise totale sur la rencontre. Se créant plusieurs grosses opportunités, toutes repoussées par Rui Patricio (48e, 50e, 81e, 85e).

Qu'importe au final, puisque le club madrilène a conservé son avantage. Notamment grâce à la nouvelle prestation convaincante de son gardien Oblak. Très peu sollicité, il a effectué deux arrêts décisifs devant Gelson Martins (32e) et Bryan Ruiz (90e+2). Les deux seules fois où sa défense s'est faite surprendre. L'Atlético Madrid obtient ainsi une neuvième victoire consécutive à domicile toutes compétitions confondues, sans avoir concédé le moindre but. Une solidité vraiment impressionnante.

0
0