Getty Images

L'OM domine Salzbourg au Vélodrome (2-0) en demi-finale aller

A la hauteur !

Le 26/04/2018 à 22:56Mis à jour Le 26/04/2018 à 23:29

LIGUE EUROPA - Marseille a été à la hauteur de l'événement et de son public. L'OM a battu Salzbourg Au Vélodrome en demi-finale aller de la compétition, ce jeudi soir (2-0). Les hommes de Rudi Garcia prennent du coup une belle option sur la qualification avant le retour en Autriche. Florian Thauvin en première période, puis Clinton Njie lors du second acte, ont inscrit les buts olympiens.

Le peuple marseillais l'attendait depuis des jours. Il a été servi. Au terme d'un match de grande qualité l'OM a décroché, jeudi, une victoire méritée sur sa pelouse en demi-finale aller de la Ligue Europa (2-0). Thauvin en première période (15e) et Clinton Njie en seconde (63e) ont permis aux Marseillais de faire un premier pas vers la cinquième finale de coupe d'Europe de leur histoire. Les Olympiens se déplaceront la semaine prochaine en Autriche pour valider définitivement leur billet pour le Groupama Stadium.

De l'intensité et de l'engagement. Dès le coup d'envoi de cette demi-finale aller de Ligue Europa, les 22 acteurs ont offert aux 62312 spectateurs du stade Vélodrome (nouveau record !) un spectacle de grande qualité. Dans une ambiance assourdissante, c'est l'OM qui s'est montré le premier dangereux sur la cage adverse. Si Payet (13e) aura pu ouvrir le score c'est l'homme en forme du moment qui a délivré les Olympiens au quart d'heure de jeu.

Thauvin puis Njie délivrent l'OM

Sur un coup franc tiré par Dimitri Payet depuis la droite, Florian Thauvin est venu reprendre le ballon au second poteau, de la tête (puis de la main) pour ouvrir le score (1-0, 15e). En seconde période, c'est Clinton Njie, à peine trois minutes après son entrée en jeu, qui a permis à l'OM de faire le break (2-0, 63e). En combinant parfaitement avec un Dimitri Payet des grands soirs, l'ancien joueur de l'Olympique Lyonnais a parfaitement ajusté le gardien du Red Bull Salzbourg.

Lainer et Ulmer ont longtemps tenté, dans leur couloir respectif, de secouer le cocotier pour relancer leur équipe. Mais Pelé (29e, 45e, 53e, 65e) est resté vigilant pour permettre à l'OM de garder sa cage inviolée. Et comme s'il ne pouvait rien arriver aux Marseillais, poussés par un incroyable public, la seule fois où Pelé n'était pas sur la trajectoire du ballon, c'est son poteau droit qui est venu le sauver sur une frappe de Schlager (77e).

Impériale Gustavo, intenable Sarr

Avec une performance collective de très bonne facture, l'OM a vraiment mis tous les ingrédients pour se rendre le match facile. Luiz Gustavo, positionné une nouvelle fois en défense centrale aux côtés d'Adil Rami a été impérial et est parvenu à rassurer son équipe dans les moments de domination adverse, comme en fin de match où les Olympiens ont semblé tirer la langue.

Et que dire de la prestation de Bouna Sarr. L'arrière droit a plané sur la rencontre. Ultra juste techniquement et omniprésent dans son couloir droit, il a martyrisé le duo Berisha-Ulmer. Grâce à cette victoire méritée, l'OM a déjà fait un grand pas vers Lyon, où se disputera la finale de la compétition le 16 mai prochain. Mais pour tenter de remporter un deuxième titre européen, les Marseillais devront valider ce bon résultat la semaine prochaine, loin de leur stade Vélodrome, sur la pelouse de Salzbourg.

0
0