Getty Images

Sièges dégradés, tags contre Aulas : l'OL porte plainte après la finale entre l'OM et l'Atlético

Sièges dégradés, tags contre Aulas, néons arrachés : l'OL porte plainte après la finale

Le 17/05/2018 à 15:52Mis à jour Le 17/05/2018 à 16:03

LIGUE EUROPA - L'OL n'a pas tardé à réagir. Alors que de multiples dégradations ont été constatées dans l'enceinte du Groupama Stadium au lendemain de la finale de la Ligue Europa entre l'OM et l'Atlético Madrid, le club rhodanien a décidé de porter plainte. Selon Le Progrès, ces dernières ont toutes été commises côté Sud, soit l'emplacement des supporters marseillais.

La fête a été grande. Alors que l'on pouvait craindre quelques incidents, la journée de mercredi a finalement été plutôt calme du côté de Lyon, avec les supporters de l'OM et de l'Atlético Madrid qui se sont retrouvés dans une ambiance bon enfant. Mais malheureusement pour l'OL, cette finale de Ligue Europa a toutefois laissé des traces dans son Groupama Stadium.

" Des câbles électriques ont également été brûlés "

Au vu de la situation, l'OL a donc décidé de porter plainte selon les informations du quotidien. De plus, des supporters auraient tenté de rentrer de force dans une buvette du Groupama Stadium, avec pour but de se servir en boissons. Mais ce n'est pas tout, puisque Le Progrès explique que des tags contre le président Jean-Michel Aulas ont été découverts au lendemain de la finale. Alors que l'OL reçoit Nice samedi (21h), c'est une vaste opération de nettoyage qui va désormais commencer. "On a commencé dans la nuit. On va tout faire pour que les réparations soient terminées pour samedi", a précisé le stadium manager de l’OL.

Vidéo - "Merci l'OM, merci !" Triste mais fier, Bengous débriefe la finale perdue

04:25
0
0