Getty Images

Arsenal, le confort de la maison mais la peur de l’extérieur

Arsenal, le confort de la maison mais la peur de l’extérieur
Par Eurosport

Le 11/04/2019 à 23:57Mis à jour Le 12/04/2019 à 00:04

LIGUE EUROPA - Brillants pendant une mi-temps, les Gunners ont su fructifier leur domination face au Napoli pour faire un grand pas vers les demies. Mais il faudra être solide et savoir reproduire ces performances solides loin de l’Emirates. Loin d’être garanti pour la bande d’Unai Emery.

Alexandre Lacazette n’avait pas menti. Avant le match, l’attaquant français avait insisté sur la capacité des siens à faire la différence à domicile. "On sait que nous sommes meilleurs à domicile" avait-il sobrement avancé. Difficile de lui donner tort au vu du visage affiché par les Gunners ce jeudi.

À l’Emirates, le Napoli de Carlo Ancelotti a pris un bouillon pas possible face à l’enthousiasme et le jeu en mouvement d’Arsenal. Avec au final une addition assez légère au regard des occasions gâchées par les hommes d’Unai Emery (2-0).

Ce jeudi n’a fait que confirmer une impression déjà assez nette dans la saison des Gunners : dans l’enceinte londonienne, difficile de sortir indemne en tant que visiteur. En 26 matches cette saison, les coéquipiers d’Aaron Ramsey se sont imposés à 21 reprises, pour 3 nuls et 3 défaites.

" On est totalement confiant sur le fait qu’on peut renverser la situation "

Un parcours de champion ou presque. Mais Arsenal a aussi hérité du lourd passé de son entraîneur, habitué aux échecs à l’extérieur. Et, à voir la différence de niveau entre le piteux Arsenal de dimanche à Everton (1-0) et celui de jeudi, il y a de quoi s’inquiéter pour les Gunners.

Car, comme l’a souligné Carlo Ancelotti, rien n’est encore joué : "Le résultat est difficile mais on a encore 90 minutes pour changer cela, a d’abord avancé l’Italien, avant de se faire plus offensif. On est totalement confiant sur le fait qu’on peut renverser la situation devant nos supporters et dans notre stade".

"Totalement confiant" parce qu’Arsenal ne l’est pas forcément loin de ses bases, avec son bilan de 9 victoires, 4 nuls mais surtout 8 défaites en 21 matches à l’extérieur cette saison ? Ce ne sont pas les propos d’Unai Emery qui rassureront les plus inquiets quant au double visage d’Arsenal. "On aurait mérité un troisième but, a regretté le coach espagnol avant de s’avancer sur le match retour. À l’extérieur, ça sera forcément différent, notre objectif sera de continuer à être compétitif aussi à l'extérieur. Là-bas, ils (Naples, NDLR) vont pousser, ils seront bien plus agressifs, bien plus compétitifs. On devra être concentré et très clair dans nos intentions. Pas plus confiant qu’on devrait l’être".

La joie des Gunners face à Naples

La joie des Gunners face à NaplesGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0