Getty Images

Avec un nouveau but de Ben Yedder, le FC Séville domine la Lazio Rome (2-0) rejoint les huitièmes

Ben Yedder frappe encore, Séville premier qualifié pour les 8es
Par Eurosport

Le 20/02/2019 à 20:06Mis à jour Le 20/02/2019 à 20:12

LIGUE EUROPA - Le FC Séville est bien présent au rendez-vous. Le club andalou a dominé la Lazio Rome (2-0) mercredi en 1/16e de finale retour de la C3 pour se qualifier pour le tour suivant. Wissam Ben Yedder a encore été décisif dans cette compétition en inscrivant un 6e but en 6 rencontres.

Il a qualifié presque à lui tout seul son équipe pour les 8es de finale de Ligue Europa : Wissam Ben Yedder, déjà buteur à l'aller (1-0), a récidivé mercredi pour permettre au Séville FC d'éliminer en seizièmes la Lazio Rome (2-0).

En marquant dès la 20e minute de ce match retour, avancé à mercredi en raison de la tenue jeudi d'un autre match à Séville (Betis - Rennes), l'attaquant français a confirmé qu'il était l'élément offensif majeur de l'équipe andalouse cette saison : le voici déjà à 21 réalisations toutes compétitions confondues.

Sur le but, marqué quasiment à la même minute qu'au match aller à Rome, on retiendra moins la finition - le but romain ayant été laissé vide après un arrêt de Thomas Strakosha sur une frappe de Pablo Sarabia - que la construction du mouvement, brillamment initié par Ben Yedder lui-même, auteur d'un beau slalom dans la défense italienne.

Triste fin de saison en perspective pour la Lazio

Avec six buts dans la compétition cette saison, le Français rejoint l'Israélien Munas Dabbur (Salzbourg) en tête du classement des buteurs. Et dire que les deux joueurs seront partenaires l'an prochain, Dabbur ayant signé en janvier pour les Nervionenses qu'il rejoindra en juin...

La Lazio regrettera d'avoir été inefficace pendant les dix minutes passées en supériorité numérique après le carton rouge reçu par Franco Vazquez (60e). Mais l'exclusion dans la foulée d'Adam Marusic (71e) a éteint tout espoir, d'autant que Sarabia en a profité pour inscrire un deuxième but (78e).

Jamais vraiment dangereux, les Romains sont renvoyés à leurs difficultés en championnat (seulement 7es) et à la gestion de leurs supporters, dont certains s'étaient illustrés en marge du match aller par des affrontements contre ultras sévillans, faisant au moins trois blessés selon la presse italienne.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0