Getty Images

Battu par la Lazio Rome (2-1), Marseille est éliminé de la Ligue Europa

Marseille, quel fiasco !

Le 08/11/2018 à 20:47Mis à jour Le 08/11/2018 à 21:20

LIGUE EUROPA - Encore une désillusion pour l'OM. De nouveau battu par la Lazio Rome (2-1), Marseille ne peut plus terminer aux deux premières places qualificatives de sa poule. Le finaliste de l'édition précédente s'arrête là.

La saison chaotique de l'Olympique de Marseille sur la scène européenne a pris fin ce jeudi sur le terrain de la Lazio Rome, au terme d'un match frustrant pour les Olympiens. S'ils ont mieux maitrisé la rencontre qu'il y a deux semaines à domicile, les hommes de Rudi Garcia ont encore fini battu (2-1) et ont concédé leur quatrième défaite consécutive toutes compétitions confondues.

Comme promis après la déroute face à Montpellier (0-3) dimanche dernier, Rudi Garcia a multiplié les changements dans sa composition de départ, un 3-4-3 inédit. Payet, Germain et Mitroglou étaient sur le banc, Clinton Njie prenant la place de numéro 9, alors que Yohann Pelé remplaçait Steve Mandanda dans les cages. Cela a bien marché dans un premier temps face à une équipe romaine privée de Badelj, Caicedo et dans laquelle Milinkovic-Savic a commencé sur le banc.

L'OM Champions Project prend un sacré coup

Bien moins fébriles défensivement qu'au Vélodrome, les Marseillais ont plutôt maîtrisé le premier acte, mais ont fait preuve de beaucoup trop d'approximations à l'approche du but adverse, à l'image d'un gros raté de Sakai dans les six mètres dès la 7e minute. Naïfs, les finalistes de la dernière édition de la C3 ont concédé l'ouverture du score sur une tête de Parolo juste avant la pause (1-0, 45e+1), qui réalisait là le premier tir cadré des Italiens dans cette partie.

Comme pour mieux enterrer l'OM, Joaquin Correa, auteur d'une excellente prestation aux côtés de Ciro Immobile en attaque, a doublé la mise suite à un une-deux d'école avec l'attaquant italien au retour des vestiaires (2-0, 55e). Thauvin a cru relancer son équipe suite à une bévue défensive des locaux (2-1, 60e), mais hormis une frappe de Strootman qui a rasé le poteau (65e), l'OM n'est jamais parvenu à faire douter Strakosha, qui a toutefois dû s'arracher pour stopper une déviation de son défenseur, Marusic, en toute fin de partie (90e+5).

Pelé, lui, a sauvé l'OM d'un revers plus cuisant suite aux espaces laissés derrière à la Lazio (71e, 73e, 76e), mais le mal était déjà fait. Marseille, avec un seul point pris en quatre rencontres, compte 8 points de retard sur son adversaire du soir, 2e avec 9 unités, derrière l'intouchable Francfort (12 pts), et dit déjà adieux à la Ligue Europa, qui l'avait tant fait vibrer la saison passée.

Yohan Pelé, Luiz Gustavo et Valon Berisha lors de Lazio Rome - Marseille en Ligue Europa le 8 novembre 2018

Yohan Pelé, Luiz Gustavo et Valon Berisha lors de Lazio Rome - Marseille en Ligue Europa le 8 novembre 2018Getty Images

0
0