Getty Images

Clameur, clapping et tournée générale : les débuts de rêve de Ben Arfa

Décisif et acclamé, Ben Arfa a connu des débuts de rêve à Rennes

Le 20/09/2018 à 23:44Mis à jour Le 21/09/2018 à 17:36

LIGUE EUROPA - Hatem Ben Arfa n'a vraiment pas tardé à se faire adopter par le public rennais. Salué comme un roi à son entrée en jeu, l'ancien Parisien a su être décisif dès sa première apparition sous le maillot breton face à Jablonec (2-1). Son entraîneur, Sabri Lamouchi, n'a pas manqué de saluer la performance de sa recrue avant d'affronter le PSG.

Hatem Ben Arfa n'avait plus joué un match depuis un an, cinq mois et seize jours. Beaucoup de joueurs seraient tombés dans l'anonymat après une telle période d'inaction. Pas lui. Laissé sur le banc à Nice, l'ancien placardisé du PSG a effectué sa première tant attendue sous le maillot rennais. Dans un contexte idéal, à 1-1, au moment où il fallait un sauveur pour donner la victoire au club breton face à Jablonec. Tout le public rennais attendait cela. Et l'a fait savoir à sa recrue par une belle clameur à son entrée sur la pelouse à la 65e minute de jeu. Son entraîneur, Sabri Lamouchi, n'en est pas revenu.

" Ben Arfa, j'ai rarement vu l'entrée d'un joueur déclencher autant de ferveur..."

De quoi gonfler à bloc la nouvelle star du Stade rennais. Ben Arfa a parfaitement endossé le costume. Le money-time, c'était le sien. HBA s'est démené pour faire la différence, signant notamment un slalom dont il a le secret, avant d'avoir la balle de match au bout du pied. Sur un penalty qu'il a transformé avec talent et sang-froid. Un scénario idéal pour conquérir son nouveau public. Et pour mettre une cerise sur ce gâteau, Ben Arfa a lancé un clapping avec les supporters rennais pour fêter la victoire.

"S'il refait la même chose contre Paris..."

Lamouchi a apprécié. L'entraîneur rennais n'imaginait pas de tels débuts pour sa recrue après une période d'inactivité aussi longue. Même s'il savait que Ben Arfa avait, déjà, la capacité de faire la différence. "A sa première entrée, je ne pensais pas qu'il ferait gagner son équipe, qu'il prendrait ses responsabilités en tirant le penalty, concédait-il en conférence de presse après la rencontre. On sait qu'il peut se passer des choses à chaque fois qu'il touche le ballon."

Le coach du SRFC en a remis une couche en zone mixte. L'occasion était trop belle avec la réception du PSG dimanche (15h00) et la perspective des retrouvailles entre Ben Arfa et son ancienne équipe. "Si Hatem refait la même chose contre Paris, c'est pour moi, je paie la tournée générale", a lancé Lamouchi. De quoi donner encore plus d'intérêt au rendez-vous déjà très attendu entre HBA et le club de la capitale.

0
0