Getty Images

Julien Stéphan après Rennes - Betis : "On est encore en vie"

Stéphan : "On est encore en vie"

Le 14/02/2019 à 23:45Mis à jour Le 14/02/2019 à 23:52

LIGUE EUROPA - Accroché par le Betis Seville (3-3), le Stade Rennais peut se mordre les doigts. Tout près de remporter au Roazhon Park son seizième de finale aller de la Ligue Europa, Julian Stéphan a regretté la gestion du match de ses joueurs à l’issue de la rencontre. Quique Setién, lui, se contente de ce résultat bien volontiers.

"Il faut reconnaître que le Betis a été très fort en deuxième mi-temps. On n'a pas réussi à ressortir le ballon proprement, pas assez pour nous accorder des temps de possession dans leur camp. Malgré tout, on a plus qu'exister dans ce match là. Cela a été un bon match contre une équipe très forte, a signalé l’entraîneur du Stade Rennais, Julian Stéphan, après la rencontre.

"On passe un peu par tous les sentiments"

Menés durant la majeure partie du match, les hommes de Quique Setien n’ont jamais cessé de réciter leur football pour finalement égaliser en fin de rencontre par l’intermédiaire de Diego Lainez (2-2, 90e). Une issue cruelle mais pas illogique. Reste que la physionomie du match est difficile à avaler pour Stéphan et les siens.

"On passe un peu par tous les sentiments pendant ce match, résume-t-il. Il y a la fierté d'avoir fait un début de match comme on l'imaginait, en mettant beaucoup de pression sur le Betis, en allant les chercher haut, en luttant pour la possession pendant 25-30 minutes. Et après il y a de la frustration, principalement sur la manière dont on prend les buts. C'est frustrant de se faire rejoindre à la 90e."

Julien Stéphan (Rennes)

Julien Stéphan (Rennes)Getty Images

Setien : "Après 20 minutes de jeu, on a été dominateurs"

De son côté, malgré un début de match catastrophique, où le Betis a payé au prix fort son manque de discipline en encaissant deux buts en dix minutes, Quique Setien est surtout ravi par la gestion du match de ses joueurs, leur calme et leur capacité à rester fidèle à ses principes de jeu.

"Ça partait assez mal mais on a su redresser les choses, constate-t-il. On a pris petit à petit le contrôle du terrain, du ballon et de l'adversaire. Ils nous ont mis la pression et on n'a pas pu gérer le ballon comme on aime le faire mais après vingt minutes de jeu on a été dominateurs, s’est-il félicité. Puis de poursuivre : "Le troisième but de leur part avant la pause les remet en marche mais on a pris plus de risques et on a eu le contrôle total du match (après la pause). On a marqué trois buts à l'extérieur, c'est une bonne chose. Je pense que c'est un match nul mérité".

Tout reste donc à faire. Et à l’orée du match retour, Julian Stéphan reste confiant : "Ils étaient favoris avant le match. Ils sont toujours favoris mais on est encore en vie".

Setién

SetiénGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0