Getty Images

Malgré deux buts d'avance, Rennes est passé à côté de la victoire contre le Betis Séville

Si près du grand frisson...

Le 14/02/2019 à 20:54Mis à jour Le 14/02/2019 à 21:56

LIGUE EUROPA - Rennes était tout près d'un coup de maître pour sa grande première en 16es de finale de la Ligue Europa, jeudi soir. Mais malgré deux buts d'avance à la mi-temps, les Bretons ont concédé le nul (3-3) dans le temps additionnel contre le Betis Séville, au terme d'un match aller spectaculaire. Ils sont désormais condamnés à un exploit en Espagne la semaine prochaine.

Le Stade Rennais n'était pas loin du bonheur. Ce jeudi soir, le club breton a concédé le match nul contre le Betis Séville (3-3), en 16es de finale aller de la Ligue Europa. Au Roazhon Park, les hommes de Julien Stéphan avaient pourtant fait le plus dur, en menant 2-0 après dix minutes de jeu, grâce à Adrien Hunou et un but contre son camp de Javi Garcia, puis 3-1 à la pause après un penalty d'Hatem Ben Arfa. Finalement et après un second acte plus que compliqué, Rennes a manqué la victoire de peu. Jeudi prochain (21h), les Bretons devront aller chercher leur qualification sur la pelouse du Betis. Un drôle de défi.

Pour ce premier 16e de finale de leur histoire sur la scène européenne, les Rennais avaient l'intention de mettre tous les ingrédients nécessaires pour en faire une fête. D'ailleurs, ce sont presque 29 000 supporters qui étaient présents dans le stade, un record en Coupe d'Europe. Bien leur en a pris puisqu'après à peine deux minutes de jeu, Adrien Hunou a ouvert le score, d'une frappe en force du droit, après une bonne remise de Mehdi Zeffane (2e, 1-0).

Lo Celso relance le Betis

Totalement euphoriques, les Rennais se sont démenés et Hatem Ben Arfa, sur coup franc, a trouvé la main ferme de Joel Robles puis la barre transversale (9e). Sur le corner qui a suivi, le dernier rempart sévillan a repoussé une première tentative d'Ismaila Sarr avant de s'incliner, dans la confusion générale, devant un ballon de son propre coéquipier, Javi Garcia (9e, 2-0). Totalement apathique, le Betis Séville a repris petit à petit le dessus dans la rencontre. A force de pousser, Giovani Lo Celso a fini par trouver la faille, du gauche, sur une remise de Loren Moron (32e, 2-1).

Avant la pause, les Béticos ont insisté à de nombreuses reprises. Diego Lainez (40e), Loren Moron (42e), sur deux frappes du gauche, puis Joaquin, sur coup franc (44e), ont buté sur Tomas Koubek. C'est finalement Hatem Ben Arfa, sur un penalty consécutif à une faute litigieuse sur Sarr, qui a permis aux siens de rentrer aux vestiaires avec un avantage non négligeable (45e+2, 3-1). Car après la pause, la physionomie du match a bien changé.

La blessure de Sarr, le talent de Lainez

Les Rennais se sont révélé incapables de remettre le pied sur le ballon. La sortie prématurée d'Ismaila Sarr sur blessure (49e) les a particulièrement handicapés, alors qu'en face, la rentrée de Diego Lainez dans le premier acte (27e) a permis aux Verdiblancos de trouver davantage de profondeur. Malgré un repli défensif bien plus lâche et de nombreuses pertes de balle, les hommes de Julien Stéphan n'ont fait que retarder l'échéance.

La tête d'Aissa Mandi sur corner (47e), puis la reprise pied gauche de Sergio Canales (51e) ont trouvé la main ferme de Tomas Koubek. Alors que M'Baye Niang venait tout juste de buter sur Joel Robles (60e), Sidnei, totalement seul au second poteau, a réduit l'écart de la tête (62e, 3-2). En fin de rencontre, Diego Lainez a finalement offert l'égalisation aux siens, d'une frappe du gauche (90e, 3-3), devenant le premier joueur né en 2000 à marquer dans la compétition pour une équipe espagnole.

En concédant finalement le nul, le Stade Rennais, malgré une efficacité redoutable mais seulement 27% de possession du ballon, s'est clairement compliqué la tâche en vue du match retour. Dans le passé, peu d'équipes ont réussi à se qualifier après un tel scénario. Aux Bretons de trouver la clé.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0