Il est tout simplement injouable. Et ce n'est pas le Bayer Leverkusen qui dira le contraire. Passeur décisif sur le but de Nicolo Barella, puis buteur, Romelu Lukaku a été le grand artisan de la qualification de l'Inter pour les demi-finales de la Ligue Europa (2-1). Son but, c'est de la puissance, de la maîtrise et un instinct de finisseur indéniable. C'est aussi un record. Avec cette réalisation, Lukaku a désormais marqué lors de neuf matches consécutifs. Une première dans l'histoire de la C3, Coupe de l'UEFA et Ligue Europa confondues.

Ligue Europa
Lukaku et l'Inter domptent le Bayer
10/08/2020 À 20:55

Le Belge pourrait en être fier. Mais ce n'est pas vraiment ce qu'il a laissé transparaître devant la presse. "Les records sont les records, mais les victoires sont plus importantes, a-t-il insisté. Leverkusen est une belle équipe avec un grand coach. Ce n'était pas facile. Notre défense a encore fait un match incroyable. On progresse, mais on doit à prendre à 'tuer' les matches quand on a l'opportunité de le faire, et on ne l'a pas fait sur cette rencontre. Maintenant, il faut récupérer et se préparer pour un autre grand match. Il faudra être prêt."

Ce sera soit face au Shakhtar Donetsk, soit face au FC Bâle. Et quel que soit l'adversaire, il peut déjà se préparer à souffrir devant l'ancien attaquant de Manchester United. Lukaku a signé son 31e but toutes compétitions confondues, mais ce n'est pas seulement sa capacité à être décisif qui impressionne. Dans le jeu dos au but pour servir de pivot et décaler ses coéquipiers, le Belge a abattu un travail monumental. Il dégage aussi un esprit de conquête et une rage de vaincre indispensables pour les Nerazzurri. Autant de qualités qui ont rendu Lukaku incontournable, bien au-delà de son record.

Coupe du monde
La Premier League rompt son accord de diffusion en Chine
03/09/2020 À 15:34
Transferts
Chelsea frappe fort et s'offre Harder
01/09/2020 À 18:36