Getty Images

L'envol raté des Rennais

L'envol raté des Rennais

Le 19/09/2019 à 20:48Mis à jour Le 19/09/2019 à 21:22

LIGUE EUROPA - Pour son premier match européen de la saison, le Stade Rennais a concédé un nul décevant mais logique face au Celtic Glasgow (1-1), jeudi au Roazhon Park. Après avoir ouvert le score à la 38e sur un penalty de Niang, les Bretons, qui n'ont jamais eu l'étincelle pour se lâcher et prendre le jeu à leur compte, ont été rejoints à l'heure de jeu, là aussi sur penalty (Christie, 59e).

Rennes a vécu des retrouvailles contrastées avec la Ligue Europa. Six mois après avoir chuté les armes à la main contre Arsenal, les Rouge et Noir ont été tenus en échec par le Celtic Glasgow ce jeudi (1-1). M’Baye Niang et Ryan Christie ont tous deux trouvé le chemin des filets sur penalty, alors que les Ecossais ont terminé à dix suite à l’expulsion de Vakoun Issouf Bayo. Dans le même groupe, le CFR Cluj a créé une petite surprise en dominant la Lazio Rome (2-1).

Le parfum de la Ligue Europa avait sans doute manqué aux supporters rennais, qui ont copieusement garni les tribunes du Roazhon Park. Malgré le soutien indéfectible de leur public, les protégés de Julien Stéphan sont entrés timidement dans la rencontre. Avec pas moins de six recrues estivales dans le onze de départ (Edouard Mendy, Joris Gnagnon, Jérémy Morel, Jonas Martin, Flavien Tait et Raphinha), les Bretons ont en effet d’abord eu du mal à inquiéter un Celtic Glasgow bien en place.

Affaire de penalties et expulsion express

C’est finalement sur un coup de pied arrêté que la situation s’est décantée. Imperturbable, M’Baye Niang s’est ainsi fait justice en transformant un penalty qu’il avait lui-même obtenu (1-0, 38e). Relativement inoffensifs jusqu’alors, les Bhoys ont haussé le ton dès la reprise et Ryan Christie n’a pas tardé à égaliser, là aussi sur penalty (1-1, 59e). Le SRFC a ensuite trouvé un second souffle grâce aux entrées en jeu de Romain Del Castillo et d’Eduardo Camavinga. Insuffisant, néanmoins, pour arracher la victoire dans les ultimes minutes du match.

Aucun des deux clubs n’est donc sorti vainqueur de cette partie très rugueuse, marquée notamment par un violent tacle de Jonathan Hayes sur Hamari Traoré - qui aurait dû bénéficier d’un penalty (79e) - et par l’expulsion de Vakoun Issouf Bayo (90e+2), invité à regagner les vestiaires huit minutes après son arrivée sur le terrain. Au classement de ce groupe E, Rennais et Écossais sont devancés par Cluj, qui s’est offert un succès de prestige face à la Lazio (2-1). Et c’est justement à Rome que les Brétilliens se rendront dans deux semaines.

Odsonne Edouard et Joris Gnagnon (Rennes-Celtic)

Odsonne Edouard et Joris Gnagnon (Rennes-Celtic)Getty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0