Il était là en 2006. Du haut de ses 20 ans, Jesus Navas découvrait la joie absolue, celle d'un premier titre européen pour son club de toujours, le FC Séville. Quatorze ans plus tard, les émotions sont toujours aussi vives. En larmes, le capitaine sévillan est venu soulever le sixième trophée du club andalou en Ligue Europa. La confirmation que cette compétition est bien la chasse gardée, il n'y est vraiment pas pour rien. Mais pour Jesus Navas, le symbole va beaucoup plus loin que ça.

Sur le terrain, il a forcé l'admiration. Le champion du monde 2010, ancien ailier reconverti en latéral, a inlassablement arpenté son couloir droit. Il a offert ce but si capital à Luuk de Dong, d'un centre millimétré déposé sur le crâne de l'attaquant néerlandais. Alors que l'Inter avait pris le meilleur départ et rapidement ouvert le score, c'est lui qui a sonné la révolte. Il a guidé toute une équipe dans son sillage. Et tout un peuple par la même occasion. "Ce groupe le mérite, il s'est battu toute l'année, a-t-il lancé. Ce titre, c'est pour tous nos fans qui méritent de se réveiller plus heureux chaque jour."

Ligue Europa
Séville, c'est fou !
21/08/2020 À 20:59

Jesus Navas, Luuk de Jong - FC Sevilla vs. Inter Mailand

Crédit: Getty Images

"Le jour le plus spécial"

Difficile de faire plus sévillan que Jesus Navas. Un joueur qui, au sommet de son art, s'est longtemps refusé à partir. Aussi parce qu'il souffrait de crises d'angoisse, un phénomène qui s'aggravait quand la perspective de s'éloigner de sa famille se profilait. Cela aurait pu nuire à sa carrière de footballeur. Mais Jesus Navas a su vivre avec. Il a été bien soutenu dans ce combat. En particulier par deux anciens coéquipiers très proches de lui et tragiquement disparus, Antonio Puerta, foudroyé par une complication de troubles cardiaques en 2007, et José Antonio Reyes, fauché dans un accident de la route l'an passé.

Cela donne toute la portée symbolique de cette victoire pour Navas, qui porte le numéro 16 en hommage à Puerta, et qui est le premier capitaine à soulever le trophée sous les couleurs sévillanes depuis Reyes en 2016. "C'est le jour le plus spécial, pour le fait de pouvoir soulever cette coupe comme capitaine, avec mon club de Séville, a-t-il lâché. C'est pour tous ceux qui ne sont plus là, pour Antonio Puerta, pour Reyes, pour mon parrain qui est décédé. Nous sommes tous capitaines ici." Navas leur a offert le plus bel hommage. Et tout Séville avec lui.

Les joueurs de Séville ont porté un t-shirt en hommage à Antonio Puerta et José Antonio Reyes après leur victoire en Ligue Europa

Crédit: Getty Images

Liga
Piégé dans sa propre toile, Zidane n’a plus de levier à actionner
IL Y A 3 HEURES
Ligue des champions
Un quadruplé pour Giroud, le fauteuil de leader assuré pour Chelsea
02/12/2020 À 21:53