Getty Images

Strasbourg s'offre le droit de rêver

Strasbourg s'offre le droit de rêver

Le 22/08/2019 à 22:24Mis à jour Le 22/08/2019 à 23:00

LIGUE EUROPA - Strasbourg fait un pas de plus vers la phase de groupes. Loin d'être favori, le RCS a battu l'Eintracht Francfort en barrage aller de la compétition (1-0), jeudi soir à la Meinau, et réalisé une très belle prestation face au demi-finaliste sortant. Kévin Zohi a marqué le seul but de la soirée en première période (33e). Le match retour est prévu la semaine prochaine à Francfort.

Strasbourg n'y est pas encore, mais il a fait un pas de plus vers la qualification en phase de groupes de la Ligue Europa. Le club alsacien s'est imposé à domicile face à Francfort (1-0), jeudi soir, en barrage aller, et pris date pour une qualification pour le tour principal de la compétition. Auteur d'un bon match, où il s'est d'abord montré le plus dangereux, avant d'être redoutable défensivement, le Racing continue de rêver d'Europe. Kevin Zohi, à nouveau buteur lors de ce barrage aller, a marqué le seul but de la soirée en première période (33e).

Les Alsaciens ne se sont pas démontés face au demi-finaliste de la dernière édition, qui a été confronté à ses propres carences offensives, alors qu'il a perdu Luka Jovic et Sebastien Haller cet été. Mieux, ce sont les hommes de Thierry Laurey qui se sont montrés les plus dangereux dans le premier acte, en alertant l'ancien Parisien Kevin Trapp dès la 12e minute. Grâce à l'activité de Dimitri Liénard et Adrien Thomasson au milieu, aux dribbles de Kévin Zohi et aux débordements de Kenny Lala, les locaux ont profité des espaces laissés par les Aigles dans leur moitié de terrain pour apporter le danger.

Le coffre-fort strasbourgeois n'a pas cédé

Disciplinés derrière, ils n'ont concédé qu'une seule frappe cadrée lors des 45 premières minutes, sur un coup franc tiré par Ante Rebic (17e) repoussé par un Matz Sels déjà vigilant. Puis, en véritable renard des surface, Zohi a ouvert le score en déviant un ballon mal dégagé sur corner (1-0, 33e). L'attaquant a marqué son deuxième but de la saison, après celui face au Lokomotiv Plovdiv au tour précédent. Strasbourg s'est toutefois fait peur en seconde période, alors que les entrées de Gonçalo Paciencia et Sebastian Rode à la pause ont transfiguré une équipe allemande jusqu'alors peu inspirée3

Il a fallu un Sels impérial face à Daichi Kamada (46e), puis un tacle de guerrier d'Alexander Djiku dans sa surface sur une frappe du Japonais (50e) pour empêcher les visiteurs de jouer un mauvais tour aux Strasbourgeois. Ces derniers ont eu beau subir jusqu'au coup de sifflet final, ils ont été récompensés de leurs efforts, et bien aidés par un trio défensif en grande forme, pour s'imposer et se rapprocher un peu plus de l'Europe, 13 ans après. Il leur faudra valider ce bon résultat jeudi prochain à la Commerzbank-Arena.

Matz Sels en action lors de Strasbourg-Eintracht Francfort / Ligue Europa
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0