Getty Images

Strasbourg poursuit son aventure européenne

Strasbourg poursuit son aventure européenne

Le 01/08/2019 à 20:59Mis à jour Le 01/08/2019 à 23:33

LIGUE EUROPA - Strasbourg poursuit son parcours en C3. Bien que battu par le Maccafi Haifa (2-1, 3-4 aller/retour), jeudi soir en Israël, au 2e tour de qualification, le club alsacien a validé son billet pour le 3e tour grâce à sa victoire par deux buts d'écart obtenue au match aller (3-1). C'est Ludovic Ajorque qui marqué le seul but de la soirée du RSC à la 17e minute.

Pour Strasbourg, l’aventure européenne se poursuit, même s’il reste encore du chemin à parcourir. À la faveur de son avance obtenue à l’aller face au Maccabi Haïfa (3-1), le Racing s’est qualifié pour le troisième tour préliminaire de la Ligue Europa malgré la défaite concédée en Israël (2-1), jeudi soir. Les Alsaciens, qui n’ont pas toujours été d’une grande sérénité sur la pelouse du Sammy Ofer Stadium, affronteront le club bulgare du Lokomotiv Plovdiv pour tenter de se hisser à l’étape des barrages. Les Strasbourgeois disputeront le match aller à l'extérieur le 8 août et le retour dans leur chaudron de la Meinau le 15.

Strasbourg a souffert et joué à se faire peur. Mais le club de Ligue 1 verra bel et bien le troisième tour préliminaire de la Ligue Europa, étape indispensable pour regoûter aux joies d’une compétition européenne. Pourtant, tout a démarré idéalement pour les hommes de Thierry Laurey. Face à une équipe du Maccabi très timide et à un public hostile, le Racing a trouvé le moyen d’ouvrir le score sur l’une de ses rares attaques. Sur un centre d’Adrien Thomasson, Ludovic Ajorque a parfaitement repris le ballon de la tête (0-1, 17e). Auparavant, les Alsaciens s’étaient montrés aussi intéressants dans la récupération et le contrôle du ballon qu’inconsistants dans la construction des actions.

Strasbourg, pas toujours serein

Et puis le Maccabi Haïfa a commencé à sortir la tête de l’eau en frappant là où ça fait mal. Comme lors du match aller, les Israéliens se sont servis des approximations défensives sur les ballons envoyés dans le dos pour punir Strasbourg à deux reprises. Il y a d’abord Yarden Shua qui s’est joué de Matz Sels (1-1, 25e), puis Nikita Rukavytsya qui a gratifié d’un bis repetita (2-1, 40e). Paradoxalement, le Racing a été friable derrière alors qu’il a enregistré le retour de Stefan Mitrovic, capitaine et patron de la défense. Le Serbe s’est rattrapé avec quelques interventions bien senties, à l’image de ce tacle autoritaire sur Dolev Haziza dans les dernières minutes (81e).

Fort heureusement pour Strasbourg, le Maccabi n’a pas surfé sur ce momentum retrouvé pour aller chercher un troisième but, ou mieux, après la pause. C’est même l’équipe française qui s’est offert la meilleure occasion de la seconde période, quand Guy Haimov a dû sortir une triple parade miraculeuse face à Ajorque, Youssouf Fofana et Thomasson (62e). Les Strasbourgeois auraient pu le regretter mais ils ont tenu bon durant un dernier quart d’heure indécis jusqu’à la libération. C'était dur, mais c'était bon.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0