C'est l'histoire de fous de la semaine. Mais probablement pas la dernière autour du Covid-19. Si vous n'aviez jamais entendu parler du FC Prishtina, on ne peut pas vous en vouloir. Mais le club kosovar fait pourtant la Une des médias locaux et son actualité dépasse aujourd'hui les Balkans. Le vainqueur de la Coupe du Kosovo 2020 devait disputer ce jeudi son tour préliminaire de la Ligue Europa contre la formation de Gibraltar du Lincoln Red Imps. Mais le coronavirus en a décidé autrement et a contraint le report de la rencontre. Un match que le FC Prishtina va devoir jouer avec des joueurs… qui ne lui appartiennent pas. Explications.

Ligue Europa
Ce sera le Standard de Liège ou Vojvodina pour Reims en cas qualification en barrage
IL Y A 15 HEURES

Jusqu'à mardi, tout allait bien pour le pensionnaire de la Raiffeisen Superliga. Comme le demande le protocole Covid-19, ses joueurs sont testés avant leur départ par l'Institut National de la Santé Publique du Kosovo, et tous les résultats reviennent négatifs. Quelques heures plus tard sur le sol de Gibraltar, un nouveau test, cette fois mené par un laboratoire assermenté par l'UEFA, donne des résultats diamétralement différents. Huit joueurs sont déclarés positifs, et comme l'ordonnent les directives de l'instance européenne, le match ne peut avoir lieu. 14 joueurs et le staff ne sont pas infectés mais le FC Prishtina assure que les autorités de Gibraltar n'autorisent pas la tenue de l'opposition et toute l'équipe est placée en quarantaine.

Une équipe all-star montée à la hâte

Le club kosovar n'a alors pas d'autre choix que de revoir ses plans. Et sa solution est aussi improbable qu'inédite. Après négociations avec l'UEFA, le FC Prishtina est autorisé à jouer car il a respecté à la lettre le protocole Covid de l'organisation, mais à une seule condition : n'aligner aucun de ses membres ayant fait le voyage jusqu'à Gibraltar. Pour cela, le club a appelé à la solidarité des autres clubs du pays pour pouvoir constituer à la hâte une équipe prête à défendre les couleurs de Prishtina. Quelques heures plus tard, le FCP obtient le prêt de 20 joueurs parmi les meilleurs des autres formations du championnat, uniquement pour le temps du match contre les Lincoln Red Imps.

"Nous n'avons fait que deux entraînements avec les nouveaux joueurs, mais ils se connaissent car ils ont déjà joué ensemble dans le championnat du Kosovo" a expliqué le manager du FC Prishtina Armend Daliku au média local Prishtina Insight. Cette formation surréaliste est constituée de dix joueurs déjà passés par Prishtina et en provenance de sept autres clubs voisins : Ferronikeli, Llapi, Vushtrri, Ballkani, Trepca 89, Flamurtari et Drenica. Elle sera entraîné par Ramiz Krasniqi, ancien coach du FCP devenu depuis entraîneur de la sélection nationale U-19 du Kosovo et laissé à disposition par la Fédération. "Je suis vraiment reconnaissant envers Krasniqi, la fédération et tous les clubs qui ont été d'un immense soutien dans ce moment difficile" a ajouté Armend Daliku.

Le match aura finalement bien lieu samedi à 18h00, toujours à Gibraltar. Enfin, si cette équipe bis du jour ne présente elle non plus pas plus de contrôle positifs à l'arrivée. Cette mésaventure pose question quant à la tenue des compétitions européennes la saison prochaine. Le 11 août dernier, une autre formation du Kosovo, le FC Drita, avait été interdit de jouer contre les Nord-Irlandais de Linfield à cause de deux joueurs positifs au coronavirus. Drita avait été contraint de déclarer forfait et donc de quitter la compétition sans avoir pu la disputer. Dans son communiqué publié mercredi pour faire le point sur la situation, le FC Prishtina laissait par ailleurs sous-entendre ses doutes quant aux tests menés à Gibraltar : "tous les footballeurs vont bien, il est surprenant que personne ne ressente de symptômes". Cette situation ubuesque n'est sans doute pas la dernière bizarerie que va subir le ballon rond ces prochains mois autour du Covid-19.

Ligue Europa
Retour européen réussi pour le Stade de Reims
HIER À 20:30
Ligue Europa
Ibra et le Milan passent sans encombre, Ndombele délivre Tottenham
HIER À 20:06