L'UEFA a ouvert une enquête sur une accusation d'injure raciste suivie d'une altercation jeudi soir en Ligue Europa, lors de l'élimination en huitième de finale des Glasgow Rangers par le Slavia Prague (0-2, 1-1 à l'aller).
Déjà houleuse et marquée par deux expulsions côté écossais, la rencontre a dégénéré à quelques minutes de la fin lorsque Glen Kamara, milieu finlandais des Rangers, a accusé le défenseur tchèque Ondrej Kudela de lui avoir glissé une insulte raciste à l'oreille. Le Slavia Prague a nié tout propos discriminatoire et affirme de son côté que Kamara a agressé Kudela dans le tunnel après le coup de sifflet final.
Premiership écossaise
Un carton et une 32e victoire : les Rangers de Steven Gerrard terminent leur saison invaincus
15/05/2021 À 15:43

Une échauffourée a éclaté entre les joueurs du Slavia Prague et ceux des Glasgow Rangers, au sujet "d'insultes racistes" selon les Ecossais

Crédit: Getty Images

"Le Slavia Prague a déposé une plainte pénale auprès de la police écossaise par l'intermédiaire de l'ambassade de la République tchèque en Grande-Bretagne pour l'agression physique de son joueur Ondrej Kudela", a indiqué le club tchèque dans un communiqué. "L'attaque contre Ondrej Kudela a été planifiée et réfléchie, y compris le fait de couvrir délibérément les caméras sur le lieu de l'incident. L'attaque brutale et violente a été menée avec une intensité maximale dans le but de blesser et de causer des dommages physiques", assure le Slavia.

L'UEFA tempère, Gerrard soutient les accusations

"L'UEFA a eu connaissance d'un incident survenu dans le tunnel après la fin du match, et qui implique plusieurs joueurs des deux équipes", a indiqué l'instance européenne dans un communiqué. "Nous attendons de recevoir les rapports détaillés des officiels présents lors de la rencontre avant de commenter davantage", ajoute l'organisation.
L'entraîneur des Rangers Steven Gerrard a publiquement soutenu son joueur, affirmant que "d'autres joueurs autour de lui" avaient entendu les propos de Kudela et exhortant l'UEFA à ne pas balayer l'incident "sous le tapis". Mais le Slavia Prague assure que son défenseur a certes injurié Glen Kamara après une "faute brutale", mais sans propos raciste, avant d'être "agressé par Kamara et frappé à coups de poing à la tête" sous le regard de Steven Gerrard.

Le comportement des Rangers mis en cause

Plus largement, l'équipe tchèque accuse les Glasgow Rangers, nouveaux champions d'Écosse, de "jeu d'une malveillance sans précédent". L'attaquant anglais de Glasgow Kemar Roofe a été expulsé pour un coup de pied si haut qu'il a écrasé ses crampons sur le visage du portier du Slavia Ondrej Kolar, sorti sur une civière avec de larges entailles au front et sous l'oeil gauche.

L'attaquant des Glasgow Rangers n'a pas épargné le gardien du Slavia Prague

Crédit: Getty Images

"De nombreux tacles brutaux ont causé des blessures à nos joueurs. Le gardien Ondrej Kolar a été conduit à l'hôpital et a 10 points de suture sur le visage", indique l'équipe tchèque dans un communiqué. Le défenseur des Rangers Leon Balogun est lui aussi sorti après avoir reçu deux cartons jaunes.

Faillite, Trump, Gerrard, Old Firm... Les dates-clés de la chute et du retour au sommet des Rangers

Premiership écossaise
Faillite, Trump, Gerrard, Old Firm... Les dates-clés de la chute et du retour au sommet des Rangers
08/03/2021 À 13:50
Premiership écossaise
Gerrard proche de mettre fin à l'hégémonie du Celtic : les Rangers sont à un point du titre
06/03/2021 À 19:35