Avec une équipe très rajeunie, Nice s’est incliné en Israël contre l’Hapoël Beer Sheva (1-0). Trop imprécis et peu concernés par ce match sans enjeu, les Aiglons ont prolongé leur série de matches sans victoire et terminent leur campagne européenne sur une cinquième défaite en six rencontres. Promu entraîneur il y a une semaine en remplacement de Patrick Vieira, Adrian Ursea a encore du boulot pour redresser la barre.
Les Niçois avaient laissé de nombreux cadres sur la Côte d’Azur et ont aligné une équipe très mixte au coup d’envoi. Au milieu de jeunes comme Pionnier et Trouillet, des joueurs importants comme Schneiderlin et Lopes étaient titulaires. Nice a plutôt bien géré son début de match en se procurant quelques situations, mais n’a pas su retrouver son allant après la longue interruption suite à la blessure de Racine Coly (touché aux cervicales à la 20e). Englués dans un faux rythme face à une équipe qui a défendu à 5, les Azuréens n’ont jamais réussi à accélérer pour trouver la faille.
Ligue 1
Ces Aiglons font de solides dauphins
14/01/2022 À 21:49

Campagne européenne calamiteuse

Pire, les hommes d’Ursea ont plié sur l’une des seules occasions de Beer Sheva. Involontairement servi par Thuram, Hatuel a donné l’avantage à une équipe israélienne appliquée à défaut d’être brillante (64e). Pour le reste, difficile de tirer des enseignements de la prestation niçoise au vu des hommes présents ce soir. Le Gym a terminé le match avec de nombreux joueurs de l’équipe U19 qui ont découvert le monde pro. La moyenne d’âge niçoise dépassait à peine 19 ans en seconde période, après les sorties de Schneiderlin et Lopes. On retiendra tout de même la bonne entrée d’Hicham Mahou, ailier droit de formation qui a joué latéral gauche, et le premier match depuis deux ans et demi de Cardinale dans le but.
Une défaite qui conclut une campagne européenne calamiteuse, lors de laquelle les Niçois ont encaissé 16 buts en 6 matches. Ils quittent la Ligue Europa par la toute petite porte, et vont devoir se relancer dès dimanche (13h) contre Rennes.
Ligue 1
Un "petit coup de tournevis" et ça repart : Gouiri, perfectible mais tellement précieux
13/01/2022 À 22:27
Ligue 1
Jouer à dix n'empêche pas Nice de prendre la 2e place
09/01/2022 À 14:04