Le LOSC disputera les 16èmes de finale de la Ligue Europa, mais Christophe Galtier et les Lillois sont passés par toutes les émotions. L’entraîneur lillois a dû s’arracher les cheveux quand son équipe, pourtant à onze contre dix et largement dominatrice, s’est retrouvée menée contre le cours du jeu (71e). Mais le coaching gagnant du technicien nordiste a permis à son équipe de renverser la situation à la faveur d’un doublé de Burak Yilmaz dans les dix dernières minutes (80e, 84e). Le technicien a encore souffert dans le temps additionnel quand l’arbitre a annulé l’égalisation praguoise pour une faute peu évidente sur Mike Maignan.

Ligue 1
Lille rebondit, Monaco enchaîne, Nantes tient tête à Montpellier
09/01/2021 À 21:59

Réservez votre siège et ne manquez le plus grand événement sportif de l'année 2021 à Tokyo !

Après un premier quart de match insignifiant, le LOSC s’est mis à accumuler les situations dangereuses à partir de la 30ème minute. Luiz Araujo (31e, 36e), Yusuf Yacizi (43e) et Benjamin André (45e+1) ont tour à tour été à deux doigts d’ouvrir le score. L’entame de seconde période a été du même acabit avec une formation nordiste dangereuse toutes les deux ou trois minutes. Mais ni Jonathan David (49e), ni Xeka (56e), ni Sven Botman (63e) n’ont pu tromper la vigilance du gardien roumain du Sparta, Florin Nita, impérial.

Yilmaz une nouvelle fois décisif

Comme souvent dans ces cas-là, le ciel est tombé sur la tête de l’équipe archi-dominatrice. Malgré l’expulsion d’Ondrej Celustka (64e) pour un deuxième carton jaune, le Sparta Prague a ouvert le score sur son premier tir cadré, une tête à bout portant de Ladislav Krejci (71e). Logiquement sonnés quelques instants, les Dogues ont vu leur salut venir par les choix tactiques de Christophe Galtier.

Furieux de sortir après son bon match, Yusuf Yacizi a dû retrouver le sourire quand son compatriote Burak Yilmaz a égalisé à la conclusion d’un caviar d’un autre entrant, Timothy Weah (80e). Mieux, quatre minutes plus tard, Yilmaz s’est offert un doublé d’une merveille de frappe enroulée (84e). Le LOSC tiré d’affaire ? Ce n’était pas l’histoire de ce match et il a fallu un coup de sifflet salvateur de M. Estrada Fernandez pour sauver les Nordistes, en privant Srdjan Plavsic du but de l’année, une volée de 35 mètres, après une très légère charge dans les airs sur Mike Maignan.

Incroyable Giroud, les 13 ans de CR7, capitaine par défaut : les tops et flops

En mettant fin à une terrible série de 14 matchs européens d’affilée à domicile sans victoire, Lille s’offre une qualification pour les 16èmes de finale de la Ligue Europa. C’est le cœur léger que les Nordistes pourront voyager à Glasgow, contre le Celtic, la semaine prochaine. Le LOSC connaîtra son adversaire pour le prochain tour lors du tirage au sort le 16 décembre à Nyon. En attendant, le club n’a guère le temps de savourer : Monaco arrive vite, très vite, ce dimanche dès 13 heures pour un choc déterminant en haut de tableau en Ligue 1.

Ligue 1
Lille s'est fait piéger
06/01/2021 À 21:53
Ligue 1
"On n'a aucune obligation de vendre" : objectif stabilité pour Lille au mercato hivernal
05/01/2021 À 16:25