Paul Pogba, joker de luxe et retour gagnant. Plus apparu sur les terrains depuis le 6 février dernier et lancé à la pause par Ole Gunnar Solskjaer, le milieu de terrain français a offert la qualification à Manchester United jeudi soir, sur la pelouse de l'AC Milan (0-1, 1-1 au match aller), en huitième de finale retour de la Ligue Europa. Les Red Devils ont changé de visage avec l’entrée de l’ancien Turinois, tandis que les Rossoneri n’ont jamais réussi à pousser malgré l’entrée de Zlatan Ibrahimovic, lui aussi de retour de blessure.
Didier Deschamps ne devait pas être inquiet. Sinon, le sélectionneur des Bleus n’aurait pas appelé Paul Pogba pour le rassemblement de mars. Mais jeudi soir, il doit être particulièrement rassuré. Car "La Pioche" a réussi une entrée fracassante sur la pelouse de San Siro. Après 45 minutes indignes d’une soirée de Coupe d’Europe de la part des Red Devils, Solskjaer a décidé de lancer le champion du monde à la place de Marcus Rashford dès le retour des vestiaires. Quatre minutes plus tard, il ouvrait le score d’une frappe presque sans élan, dans un angle pas évident, à la suite d’un cafouillage dans la surface (0-1, 49e). Un but déterminant. Celui de la qualification pour les quarts de finale, tout simplement.
Premier League
Après dix ans au Real, Varane relève le défi MU
27/07/2021 À 18:19

Ibrahimovic proche d’imiter Pogba

Car après cette ouverture du score, les Milanais n’ont jamais su hausser leur niveau de jeu, eux qui avaient pourtant été les plus convaincants durant le premier acte, passant même proche d’ouvrir le score juste avant la pause sur une reprise de Rade Krunic (45e). Stefano Pioli a bien tenté de faire une "Solskjaer" en lançant son joker de luxe Ibrahmivovic, lui aussi de retour sur les terrains après une blessure. Mais le Suédois, qui a aidé tout son bloc à remonter d’un cran par ses appels en profondeur, a buté sur l’excellent Dean Henderson, de la tête (74e). La seule grosse occasion italienne en seconde période.
Le reste fut trop timide, à l’image des tentatives d’Alexis Saelemaekers (41e, 50e). Et en face, United a réussi à éviter une trop grosse pression en ressortant bien les ballons, dans le sillage d’un Pogba omniprésent et loin de s’être arrêté à son but. Les Mancuniens ont ainsi évité de revivre le scénario du match aller, qui avait vu Simon Kjaer égaliser dans les derniers instants. Vainqueur en 2017, demi-finaliste la saison dernière : à défaut d’avoir pour objectif d’y revenir chaque saison, United se sent bien en C3.
Premier League
Dénouement en vue pour Varane, le Real prêt à le laisser filer à Manchester United
25/07/2021 À 16:24
Premier League
Pas assez performant et désormais concurrencé par Sancho, Martial en plein flou à Manchester United
25/07/2021 À 14:25