Cela s'est joué à rien. Et pourtant, c'est comme si c'était écrit. En Ligue Europa, le destin finit souvent par sourire à Unai Emery. L'incroyable séance de tirs au but qui a vu Geronimo Rulli offrir le sacre à Villarreal face à Manchester United en est finalement la plus belle preuve. Elle a permis au technicien espagnol d'obtenir son quatrième trophée dans la compétition. Et d'effacer un certain Giovanni Trapattoni des tablettes pour devenir l'entraîneur le plus titré de l'histoire en C3. Cela force l'admiration.
Son échec avec Arsenal face à Chelsea en 2019 (4-1) est finalement l'exception qui confirme la règle. Ses trois titres consécutifs avec Séville entre 2014 et 2016 étaient déjà symboliques de sa réussite dans cette épreuve. La gagner avec Villarreal, qui n'avait jamais joué la moindre finale européenne, contre une référence du Vieux Continent comme Manchester United, au budget six fois supérieur, est encore plus fort. Il y a quelque chose d'unique entre Emery et la Ligue Europa. Quoi ? "On a disséqué 17 matches de Manchester United, a répondu l'intéressé quand la question lui a été posé sur Movistar. C'est du travail, il n'y a pas de secret."
Ligue Europa
Il a transformé son tir au but et stoppé celui de De Gea : Rulli offre la C3 à Villarreal !
26/05/2021 À 21:57
L'ancien entraîneur du PSG n'a jamais changé de recette. Le travail, cela a toujours été sa marque de fabrique. Cela s'est senti à Gdansk. Villarreal avait parfaitement préparé son affaire malgré son manque d'expérience à ce stade de l'épreuve. Tactiquement, Emery a su trouver les solutions pour contrarier les Red Devils. En particulier dans l'entrejeu où Etienne Capoue, désigné homme du match, a particulièrement rayonné et limité l'influence de Bruno Fernandes et Paul Pogba. La réussite et un héros nommé Rulli ont fait le reste. Mais cette chance, il est impossible de dire qu'Emery ne l'a pas provoquée.

"Les tirs au but, ce n'est pas la loterie"

Le coach de Villarreal s'est bien gardé de se mettre en avant. Ca aussi, c'est une marque de fabrique. Pour expliquer sa quatrième victoire en Ligue Europa, il a rendu un hommage appuyé à ses joueurs. "Ils ont fait preuve d'un était d'esprit impeccable durant toute la compétition, et jusqu'à la finale, a-t-il souligné. On a su rivaliser, souffrir, marquer… Et nous avons mieux fini qu'eux. Les tirs au but, ce n'est pas la loterie, il faut être fort dans la tête pour aller tirer dans cette situation d'attente maximale et les joueurs ont été fabuleux."

Gerard Moreno - FC Villarreal

Crédit: Getty Images

Ses joueurs. Emery a certainement trouvé le club idéal à Villarreal pour imposer sa méthode de travail, certainement davantage qu'au PSG ou à Arsenal. Si le sous-marin jaune a alterné le bon et le moins bon en championnat, son entraîneur a toujours pu bénéficier d'une certaine tranquillité et de la patience de ses dirigeants pour travailler. Plus qu'à Paris ou à Londres. Cela n'a pas souri en Liga, où Villarreal a échoué à la 7e place du classement. Mais qu'importe puisque ce sacre européen lui ouvre les portes de la Ligue des champions.
C'est l'œuvre d'Emery. Et il peut en être fier. "C'est une fierté pour le président, pour le football espagnol, a-t-il dit. On a affiché nos qualités du mieux qu'on a pu. Cette satisfaction, c'est pour beaucoup de personnes et beaucoup de choses, on s'est senti très soutenus." Emery a su se montrer digne de ce soutien en offrant le plus beau des bonheurs au peuple jaune. Pour lui, c'est certainement encore plus fort que de battre des records.

Villarreal, vainqueur de la Ligue Europa 2021

Crédit: Getty Images

Premier League
Après dix ans au Real, Varane relève le défi MU
27/07/2021 À 18:19
Premier League
Dénouement en vue pour Varane, le Real prêt à le laisser filer à Manchester United
25/07/2021 À 16:24