Les matches Lyon-Bröndby (3-0) et OM-Galatasaray (0-0) en Ligue Europa ont été marqués par des incidents en dehors du terrain jeudi dernier. Des débordements qui ont poussé l'UEFA à ouvrir une enquête comme le révèle L'Equipe ce mardi. En effet, l'instance européenne a ouvert des "cas disciplinaires" et se réunira le 18 octobre pour les étudier, avant de rendre ses décisions le 22 octobre. Les sanctions pourraient aller d'une simple amende à un huis clos total.
Du côté de l'OL, les débordements entre supporters lyonnais et danois ont entraîné l'interpellation de sept personnes par les forces de l'ordre. Au Vélodrome, les fans marseillais et turcs se sont opposés avant le coup d'envoi de la rencontre. Les supporters de Galatasaray ont essayé de démonter un immense filet de sécurité et envoyé des sièges en direction des Marseillais, qui ont répliqué à coups de jets de pétards.
Ligue Europa
Les supporters des Rangers interdits de déplacement à Lyon
IL Y A 16 HEURES
Le match aurait dû être arrêté
Puis avant la fin de la première période, la rencontre a été arrêtée sept minutes. Des jets de fumigènes et de pétards depuis le parcage des supporters de Galatasaray a obligé l'arbitre à stopper momentanément les débats sur le terrain. "Le match aurait dû être arrêté, il n'aurait pas dû continuer. Il faut des mesures très fortes sinon on peut se poser la question : ce genre d'incidents est-il plus important que le jeu ? C'est une honte ce qui s'est passé", avait dénoncé Jorge Sampaoli après la rencontre en conférence de presse.

"Avec Giroud, Deschamps n'est pas rancunier mais il n'est pas d'une franchise absolue"

Ligue Europa
"Continuer à grandir, sinon le projet ne va pas aboutir" : Marseille, la détresse européenne
25/11/2021 À 22:31
Ligue Europa
Du grand Cherki et l'OL poursuit son sans faute
25/11/2021 À 21:54