La soirée des regrets pour l’OM. Nettement dominateurs, en supériorité numérique durant la dernière demi-heure, les hommes de Jorge Sampaoli pensaient ramener une victoire importante de Moscou, jeudi pour leur entrée en lice en Ligue Europa. Mais Marseille, qui a ouvert le score par Ünder sur penalty (58e), a été rejoint en toute fin de match sur la seule occasion du Lokomotiv en deuxième période (1-1). Deux points de perdus qui pourraient coûter cher lors du décompte final.
Le film du match
Sans Mandanda, Lirola, de la Fuente ou encore Payet au coup d’envoi, l’OM a tout de même posé son empreinte sur une première période à sens unique (73 % de possession, 10 tirs à 3). Mais les Olympiens ont manqué de précision dans les vingt derniers mètres et ont failli être punis sur la seule incursion russe conclue par une frappe de Smolov sur le poteau (31e). Il a fallu attendre l’heure de jeu pour voir la domination marseillaise être récompensée. Pris de vitesse par Ünder, Tiknizyan a crocheté le Turc dans la surface : penalty et deuxième carton jaune pour le défenseur du Lokomotiv. Ünder a transformé la sentence et, à 11 contre 10, on pensait l’OM hors de danger (0-1, 59e).
Ligue 1
L'OM a pris un rendez-vous pour Paris : "On va prendre les trois points"
IL Y A UN JOUR

Galatasaray en tête

Mais Marseille ne s’est pas mis à l’abri et la défense a laissé un peu trop de libertés à Anjorin. Le joueur, prêté par Chelsea, a déclenché une frappe à ras de terre aux 25 mètres qui a trompé Lopez sur sa gauche (1-1, 89e). Rageant car les Russes n’ont rien montré et les joueurs de Jorge Sampaoli laissent échapper deux points précieux dans un groupe E où Galatasaray, qui se déplacera au Vélodrome dans deux semaines, prend la tête après sa victoire contre la Lazio (1-0).
Ligue 1
Porté par un Payet de gala, l'OM monte sur le podium
IL Y A UN JOUR
Ligue 1
Saliba est dans "un club de fou" : "Je n’ai jamais vu une passion comme ça"
HIER À 10:56